Sur FarmVille, le jeu de Zynga, American Express transforme vos points de fidélité en monnaie virtuelle

NewZilla.NET déc 19 2010 - 1:10 par Philippe CROUZILLACQ

AmEx FarmVille ZyngaJoindre l’utile et l’agréable. Pouvoir utiliser dans le monde virtuel, des points de fidélité, chèrement acquis en effectuant des achats réels avec sa carte de crédit…C’est tout le sens du partenariat que viennent de conclure aux Etats-Unis, l’éditeur de jeux Zynga (FarmVille, CityVille…) et American Express (AmEx).

Les détenteurs d’une carte AmEx vont bientôt pouvoir utiliser leurs points de fidélité comme monnaie virtuelle dans les jeux de Zynga, à commencer par le plus célèbre d’entre eux FarmVille, pour acquérir des biens virtuels et acheter des cartes de jeux.

Si ce type de transaction demeure  marginal en Europe, aux Etat-Unis, en revanche, le marché des biens virtuels est désormais important.

Un marché de 2,2 milliards de dollars

Selon une récente étude publiée par le cabinet NPD, 56 millions d’Américains ont déjà adopté les jeux dits sociaux (car ils se sont originellement fortement développés via des réseaux sociaux comme Facebook).

Et selon eMarketer, en 2009 ce sont plus de 2.2 milliards de dollars qui auraient été dépensés dans l’achat de biens virtuels sur le seul marché américain.

FarmVille Facebook Credits

Cultiver son jardin sur FarmVille peut parfois coûter cher...

Pour American Express, l’enjeu est donc de taille, car jusqu’à présent la majeure partie de ces transaction s’effectue via des systèmes de micro-paiement comme PayPal ou simplement avec une carte de crédit classique. Comme par exemple une carte AmEx avec laquelle chaque achat effectué permet à son détenteur d’acquérir des points de fidélité…

Aux Etats-Unis, la situation évolue aujourd’hui assez rapidement et la différence entre monnaie virtuelle et monnaie réelle devient chaque jour un peu plus floue.

Acheter de la monnaie virtuelle dans son supermarché

Ainsi, au début de l’année 2010 Facebook a-t-il lancé sa propre monnaie virtuelle, Facebook Credits, notamment pour faire son shopping sur FarmVille.

Mais depuis le phénomène est allé bien plus loin car de grandes chaines de magasins physiques comme Walmart, Best Buy, ou bien encore le très populaire Target, propose désormais aux consommateurs d’acheter directement chez eux des Facebook Credits en chèques cadeaux (gift cards) sur le modèle déjà en place depuis plusieurs années pour iTunes Music Store d’Apple.

Certaines enseignes allant même jusqu’à offrir des Facebook Credits, dans le cadre d’opérations promotionnelles.

Laisser un commentaire