(Mise à jour) ElectronLibre.info condamné à 1€ pour diffamation à l’encontre de la Société Genérale

NewZilla.NET nov 30 2011 - 3:24 par Philippe CROUZILLACQ

Après le Mail On Sunday, la banque française porte plainte contre un site Internet pour avoir écrit qu’elle était un acteur bancaire non crédible et insolvable, selon une assignation consultée jeudi par l’AFP.

Après la rumeur du Mail On Sunday, la brève « Exclusif » d’ElectronLibre.info. Selon une information révélée par l’AFP, la Société générale vient de porter plainte pour diffamation contre le site ElectronLibre.info.

(Mise à jour) La SocGen réclamait 100 000 euros de dommages et intérêts

Le tribunal de grande instance de Paris a condamné mercredi 30 novembre 2011 le site ElectronLibre à verser 1 euro de dommages et intérêts à la Société Générale pour l’avoir diffamée, en écrivant, en pleine crise bancaire, qu’elle était un établissement non crédible et insolvable. La banque réclamait 100.000 euros de dommages et intérêts.

La banque française reproche au site Internet, édité par la société El Publishing et dirigé par Emmanuel Torregano, d’avoir relayé le 7 septembre dernier dans un entrefilet paru à la rubrique « Le Flouze », les commentaires anonymes (et évidemment bien intentionnées) du « dirigeant d’une grande banque française », que l’on devine concurrente de la SocGen, et mettant en cause la solvabilité de la banque.

La Société Générale dont l’action a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis le début du mois de juillet et dont la note vient d’être placée cette semaine sous surveillance négative par l’agence de notation Moody’s, reproche à l’auteur de l’article d’avoir « manqué à ses obligations déontologiques les plus élémentaires » et d’avoir « fait preuve d’une imprudence caractérisée».

La banque lui reproche également d’avoir relayé une «rumeur lancée par un concurrent de Société Générale (…) sans la vérifier et sans prendre contact avec» elle.

«Dans le contexte actuel, la propagation d’une telle rumeur est particulièrement irresponsable, compte tenu des dommages à l’économie que cela est de nature à engendrer», déplore Me Jean-Yves Dupeux, l’avocat de la Société Générale, dans son assignation.

Le site ElectronLibre.info avait rapidement indiqué que la SocGen démentait catégoriquement ses informations. Aujourd’hui la banque française réclame 100.000 euros de dommages-intérêts au site Internet, la publication du jugement, ainsi que la suppression des passages litigieux. Rendez-vous est pris pour le 19 octobre prochain à 13h30 devant la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris.

Abonnez-vous gratuitement à la Newsletter de NewZilla.NET

Rejoignez NewZilla.NET sur Facebook

Suivez NewZilla.NET sur Twitter

Soutenez NewZilla.NET sur Jaimelinfo.fr