EDITO / Le « nouvel iPad », The Woz, et les nouveaux Russes

NewZilla.NET mar 19 2012 - 9:58 par Philippe CROUZILLACQ

Surprise ! Pour célébrer la sortie du nouvel iPad à l’Apple Store Opéra de Paris, vendredi 16 mars, les geeks se sont faits doubler par des centaines de trafiquants russes, prêts à revendre la précieuse tablette trois fois son prix d’achat à Moscou.

A la sortie d’un nouvel iPhone ou d’un nouvel iPad, le cérémonial d’Apple est le plus souvent très bien réglé.

Dès l’aube, si ce n’est pas avant, des fans se pressent, des geeks pour la plupart. Et après avoir attendu pendant des heures, la récompense arrive enfin : les portes de l’Apple Store s’ouvrent, et les premiers clients sont normalement escortés par une horde de vendeurs Apple arborant des t-shirts bleus. Normalement, car ce vendredi 16 mars, à l’Apple Store Opéra de Paris, les choses se sont déroulées un peu différemment (Images France 3 Paris-IDF).

Les geeks qui pensaient être les premiers, se sont faits doubler par des centaines de Russes, venus décrocher la précieuse tablette numérique pas encore sortie à Moscou, dans l’espoir de la revendre trois fois son prix (1 400 euros) une fois de retour au pays. Pour ce contrat (pardon, pour cette commande), les membre de ce groupe (à la mine le plus souvent patibulaire, mais presque), avaient pris leurs dispositions.

L’autre Steve

Pendant ce temps là, au coeur de la nuit, à l’autre bout du monde, un homme assis sur son fauteuil pliant attendait patiemment l’ouverture d’un Apple Store de Los Angeles. Pas peu fier d’être le premier dans la file, il explique dans la vidéo reproduite ci-dessous, que pour lui il ne s’agit pas forcément d’un cérémonial mais bien d’un rituel, correspondant à l’excitation sincère générée par la sortie d’un nouveau produit Apple. Il décrit simplement son plaisir d’être dans la file d’attente, comme Monsieur Tout-le-monde…

L’homme n’entend pas acheter des dizaines d’iPad, ni les revendre trois fois leur prix. Même si en arrivant à la caisse, le vendeur en t-shirt bleu, son iPad à la main, pourrait bien tenter de lui donner plusieurs exemplaires, comme ça, gratuitement, en guise de remerciement. Parce que l’homme en question, c’est Steve Wozniak (The Woz), l’autre Steve, co-fondateur d’Apple. Un vrai geek, qui a su conserver son âme d’enfant.

Philippe CROUZILLACQ

Laisser un commentaire