Highlight > Etes-vous prêt à payer pour vos statuts Facebook ?

NewZilla.NET mai 18 2012 - 1:09 Philippe CROUZILLACQ

Vous vous souvenez peut-être de Palace, la série TV « culte » de Jean-Michel Ribes. Dans Palace l’un des personnages, le Professeur Rollin « avait-toujours-quelque-chose-à-dire ».

Nous aussi, sur Facebook, il semblerait qu’entre deux « like » nous ayons aussi « toujours-quelque-chose-à-dire ». Reste à savoir si ce que nous avons à dire est si important.

Et il se pourrait bien que Facebook vous aide prochainement à répondre à cette question existentielle…

Dans le cadre de la monétisation de son service (qui en a bien besoin) le réseau social teste actuellement en Nouvelle-Zélande une nouvelle fonctionnalité, Highlight.

Aujourd’hui à peine 12% de vos amis peuvent voir dans leur fil d’actualité ce que vous écrivez sur Facebook. Cependant avec Highlight, moyennant 2 dollars néo-zélandais par post (un peu plus de 1,50 dollars US) l’internaute est assuré que la dernière info qu’il vient de mettre en ligne sur Facebook sera vue par l’ensemble de ses amis.

En février dernier Facebook avait déjà lancé Reach Generator, un service similaire mais qui s’adressait aux services marketing désireux de diffuser un message auprès des « fans » d’une marque sur le réseau social.

Facebook est coutumier de ce type d’initiatives, parfois sans lendemain. En 2007, il avait ainsi tenté d’imposer «Beacon», une fonctionnalité qui informait vos amis Facebook des sites affiliés, que vous visitiez.

Paypal et cartes de crédit acceptés

Plus récemment, les « Deals », un clonage indirect du site d’achat groupé Groupon, n’a pas non plus rencontré un succès foudroyant.

Pour en revenir à Highlight, le Wall Street Journal cite l’exemple d’Amy Rutherford, une jeune internaute de 32 ans qui habite Wellington, la capitale de la Nouvelle-Zélande.

Amy poste des photos et des messages sur Facebook en flux continu, tout au long de la journée. Mais en fait l’idée de payer pour que ses 250 amis puissent voir tout ce qu’elle fait sur Facebook ne l’enthousiasme qu’à moitié.

« Je ne sais vraiment pas si tout ce que je dis vaut la peine de payer 2 dollars pour être mis avant ». Tout peut-être pas, mais pour Facebook, 10% de la production quotidienne d’Amy, devrait faire l’affaire…Bon à savoir: dans sa grande mansuétude Facebook accepte les règlements par Paypal ET par cartes de crédit.

Abonnez-vous à la Newsletter de NewZilla.NET

Suivez NewZilla.NET sur TWITTER

Soutenez NewZilla.NET sur Jaimelinfo.fr

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Réagissez