Accueil / Développement durable / En Corée du Sud, une route qui recharge les véhicules électriques

En Corée du Sud, une route qui recharge les véhicules électriques

Très prometteur sur le papier, le marché de la voiture électrique peine à décoller. La faute à tout ce temps perdu à recharger un véhicule sur une borne électrique avant de prendre la route pour aller le plus simplement, mais pas forcément le plus rapidement du monde, d’un point A à un point B.

 

Comment fournir de l’électricité sans pour autant s’arrêter tous les 10km? On caricature à peine. Depuis quelques temps, l’idée était dans l’air, celle d’une «autoroute électrique». En Corée du Sud, et plus précisément sur une route de 24 km située entre la gare de Gumi et le quartier de In-Dong, c’est désormais une réalité.

Développé par l’Institut coréen de la science et des technologies (KAIST) le projet OLEV (pour Online Electric Vehicle) permet à des bus (des véhicules de transport public) de se recharger à mesure qu’ils roulent sur cette fameuse «autoroute électrique».

_69159007_bus2

L’ensemble repose sur une technologie basée sur l’utilisation des champs magnétiques (Shaped Magnetic Field in Resonance ou SMFIR) développée par le KAIST. Des câbles placés sous la route peuvent ainsi fournir un courant alternatif de 60kHz et 180kW. Le rechargement est discontinu. Pas besoin donc de déployer des câbles sur tout le parcours, 5% à 15% de la route suffisent.

De plus, l’installation reconnait automatiquement les véhicules concernés, et ne se met en marche que pour les bus qui ont besoin d’être rechargés. Les voitures classiques peuvent donc rouler tranquilles. L’ensemble est aux normes internationales concernant la sécurité liée aux champs magnétiques. Enthousiaste, la ville de Gumi compte déjà sur l’ajout d’une dizaine de bus OLEV d’ici à 2015.

A lire aussi

IoT-SouthKorea

La Corée du Sud déploie un réseau de communication pour objets connectés

L'Internet des Objets vient de faire un grand pas au Pays du Matin calme, avec le déploiement du premier réseau de communication commercial pour objets connectés à destination du grand public.

seoul-sms-texting-texto

A Séoul, une campagne de prévention pour éviter les accidents de texto

SMS, MMS... Attention danger! Pour éviter que les piétons occupés à consulter le dernier post sur Instagram, ou à envoyer un mail en marchant ne se fassent renverser par une voiture, un vélo, une moto, un camion ou un autobus, à Séoul (Corée du Sud), les autorités viennent de lancer une campagne de prévention pour tenter de modifier les comportements et d'améliorer la circulation dans ce pays qui compte parmi les plus connectés au monde...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.