Accueil / Facebook / Facebook et les 4 degrés de séparation

Facebook et les 4 degrés de séparation

Apparue en Hongrie en 1929, avec une certain Frigyes Karinthy la théorie des six degrés de séparation (dite aussi « théorie des six poignées de main ») a fait son chemin.

 

Elle veut que nous soyons tous, en tant qu’êtres humains, reliés les uns aux autres par un maximum de 6 personnes différentes. Cette théorie fut popularisée dans les années 60 par le sociologue Stanley Milgram, avant qu’Hollywood ne s’en empare, notamment grâce à un film avec Will Smith.

Mais ces conclusions sociologiques viennent d’être battues en brèche par une nouvelle étude scientifique produite par Eman Yasser Daraghmi, Shyan-Ming Yuan, de la National Chiao Tung University. Selon ces travaux, publiés dans le dernier numéro de la revue Computers in Human Behavior, les êtres humains qui utilisent Facebook ne seraient pas reliés entre eux par 6 mais 3,9 degrés de séparation.

Un degré de connectivité qui tomberait même à 3,2 pour les internautes exerçant des professions aussi communes que la médecine ou l’enseignement. Pour parvenir à ces conclusions les chercheurs ont travaillé sur une base de données de 950 millions d’internautes inscrits sur Facebook.

Après avoir éliminé les faux comptes et ceux des personnalités, ils ont eu recours à des techniques statistiques développées pour déterminer les degrés d’interconnexion entre les membres du réseau social.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.