En continu
Accueil / NewZilla.NET / Sur YouTube, donner pour la bonne cause

Sur YouTube, donner pour la bonne cause

Aux Etats-Unis, chaque YouTuber peut dorénavant utiliser chacune de ses vidéos pour inciter les internautes à donner de l’argent à une ONG de son choix. 100% des fonds versés vont directement à l’association sélectionnée. Une initiative qui pourrait être très prochainement déployée en France. YouTube, un milliard d’utilisateurs, des centaines de millions de vidéos visionnées chaque jour avec à la clé des milliards de vues. YouTube, une impressionnante force de frappe qui ne s’use que si l’on ne s’en sert pas.

youtube-logoPartant de ce principe, les responsables de la première plate-forme de vidéos en ligne au monde, propriété (faut-il le préciser?) de Google, ont décidé comme disent les Américains de contribuer à changer les choses (“To Make A Difference”).

YouTube avait déjà développé un programme pour inciter les organisations humanitaires à monter leur propre chaîne et à lever ainsi des fonds auprès des internautes.

100% des dons pour les associations

Depuis hier, mardi 26 janvier 2016, aux Etats-Unis, tous les YouTubers qui le souhaitent peuvent désormais intégrer à chacune des vidéos de leurs chaînes une fenêtre de dons (qui s’affiche -discrètement- en pop-up à l’intérieur de la vidéo visionnée) pour une association ou une organisation humanitaire de leur choix. La vidéo de démonstration du programme est disponible en haut de cet article. 

L’intégralité des fonds versés par les internautes va directement soutenir les causes concernées. YouTube ne prélevant aucun frais de transaction. L’initiative, pour l’instant limitée aux Etats-Unis, devrait toutefois très prochainement être déployée dans beaucoup d’autres pays. Espèrons juste que la France en fasse partie.

A lire aussi

smartphone-classe-classroom-education

Une étude universitaire fait le lien entre l’utilisation du smartphone en classe et la baisse des résultats scolaires

Selon une étude menée par les universités belges de Gand et d’Anvers, il existe un lien direct entre l’utilisation du smartphone en cours et la baisse de niveau des résultats scolaires.

Andy-Brigitte-Chatelet-Les-Halles-Paris

Andy, 22 ans, mort sur Snapchat à la station RER Châtelet-Les Halles à Paris

Andy Brigitte avait 22 ans. Il a été poignardé à mort vendredi 12 janvier 2018, à Paris, à la station RER Châtelet-Les Halles, sous les yeux de plusieurs dizaines de personnes qui, loin de lui porter secours, l’ont regardé mourir, filmant la scène avec leur téléphone mobile et postant la séquence sur Snapchat ou sur YouTube. Effroyable et glaçant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.