En continu
Accueil / Jeux vidéo / Malu, 12 ans, orang-outan et testeur de Kinect Xbox

Malu, 12 ans, orang-outan et testeur de Kinect Xbox

MELBOURNE (Australie) – Au zoo de Melbourne, Malu l’orang-outan passe la majeure partie de son temps à jouer à la Kinect Xbox. Une bonne façon de tuer… l’ennui. Tout d’abord un petit rappel. Même si certains en doutent encore, il est aujourd’hui scientifiquement acquis que les orang-outans partagent avec l’Homme, 97% de son ADN. Malu, un orang-outan d’une douzaine d’années coulait des jours (trop) tranquilles au zoo de Melbourne.

Des journées sans relief, pour la plupart teintées d’un ennui (presque) mortel. C’est alors que des chercheurs de l’université de Melbourne, qui travaillent en étroite collaboration avec Microsoft, ont eu une inspiration et ont entrepris de donner à Malu quelque occupation.

Objectif : jouer avec les visiteurs

Orang-utans-melbourne-kinect-microsoftC’est ainsi que le pensionnaire du zoo de Melbourne est devenu testeur de jeux vidéo sous Kinect Xbox. Pour l’heure, il réagit à des projections de points ou d’objets (parfois en les embrassant) dans son enclos. L’objectif étant, selon les chercheurs qui conduisent cette expérience, de lui faire faire suffisamment de progrès pour qu’il puisse un jour être à même de jouer en direct avec des humains, voire même des visiteurs du parc zoologique.

Si ce type d’expérience est une première, on a déjà pu voir dans plusieurs zoos aux Etats-Unis des animaux jouer, créer et dessiner, sur des écrans d’ordinateur ou à l’aide de tablettes numériques. La contrainte étant, dans ce cas précis, que pour éviter toute dégradation de l’appareil, il faut que celui-ci soit tenu par un humain. Ce qui n’est pas bien pratique.

“Ici, nous avons voulu leur donner un petit quelque chose en plus. Quelque chose qu’ils puissent choisir d’utiliser quand ils en ont envie”, explique Sally Sherwen spécialiste du bien-être animal au zoo de Victoria (Australie).

A lire aussi

Internet-browser-cookies-donnees-personnelles

La presse craint une pénurie de cookies

Une trentaine d’éditeurs de presse adressent une lettre ouverte au Parlement européen et au Conseil de l’UE, demandant la révision d’un projet de règlement sur les données personnelles qu’ils considèrent dangereux pour le “modèle-économique-de-la-presse-en-ligne”, c’est-à-dire pour les revenus publicitaires de la presse sur Internet

Expresso NewZilla.NET #24 / Samedi 18 mars 2017

L’écho du Net en quelques historiettes, petites phrases et citations sur NewZilla.NET. Aujourd’hui au menu: Mark Zuckerberg et Priscilla Chan, Facebook, Airbnb, Mozilla Pocket, Atos, Deezer, Linux, bitcoin...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.