En continu
Accueil / Médias / Yahoo ferme une grande partie de ses magazines en ligne

Yahoo ferme une grande partie de ses magazines en ligne

Le groupe Internet confirme l’arrêt de plusieurs de ces magazines en ligne, Yahoo Food, Yahoo Health, Yahoo Parenting, Yahoo Makers, Yahoo Travel, Yahoo Autos et Yahoo Real Estate.

 

Rien ne va plus chez Yahoo. Certes, ce type d’affirmation ne relève pas vraiment du scoop tant le portail Internet semble être depuis de trop longues années placé sous respiration artificielle. Mais tout de même peut-on acter que l’hypothèque Marissa Mayer est désormais levée.

L’ex-vice-présidente de Google avait pris les commandes de Yahoo! en juillet 2012. Un miracle était attendu; malgré quelques furtives embellies passagères, il n’a pas eu lieu. A bien y regarder, sous la direction de Marissa Mayer, a poursuivi sa stratégie boulimique d’acquisition de startups (pas moins de 48 rachats entre octobre 2012 et juillet 2015), pour ne rien en faire, ou presque, selon la politique maison.

400 millions de dollars d’économie

david_pogue
David Pogue, débauché du New York Times pour… Yahoo! Tech

Et le bilan est décevant. Lors de ses derniers résultats trimestriels, le mois dernier, Yahoo a annoncé la suppression de 15% des 1700 emplois du groupe, la fermeture de 5 bureaux dans le monde, le tout pour réaliser une économie de 400 millions de dollars.

Dans cette optique, Martha Nelson, le « rédactrice-en-chef » du groupe, a confirmé dans un post publié sur tumblr (la plateforme de blogs rachetée en mai 2013 pour… 1,1 milliard de dollars), l’arrêt des publications suivantes: Yahoo Food, Yahoo Health, Yahoo Parenting, Yahoo Makers, Yahoo Travel, Yahoo Autos et Yahoo Real Estate.

Quant à Yahoo Tech (un projet pour lequel Marissa Mayer avait notamment fait venir, le journaliste vedette du New York Times, David Pogue) son rédacteur-en-chef, Dan Tynan vient d’être débarqué. Quant à David Pogue il devrait, comme d’autres journalistes, poursuivre ses activités au sein de la division « Actualités » du groupe Internet…

A lire aussi

Karim-baratov

Piratage Yahoo! / Karim Baratov reconnaît avoir travaillé pour le FSB

Extradé aux Etats-Unis cet été, le jeune (22 ans) pirate informatique canadien, et né au Kazakhstan, a décidé de plaider coupable de neuf chefs d'accusation (dont ceux de conspiration dans le but de commettre une fraude informatique et de vol d'identité). Il risque 20 ans de prison.

Mozilla-Fake-news

La Fondation Mozilla contre les « fake news »

Déjà partenaire de la News Integrity Initiative aux côtés de Facebook et de l'Unesco, l'éditeur du navigateur Internet, Firefox, lance la Mozilla Information Trust Initiative, un projet destiné à lutter contre la diffusion et la propagation des "fake news" de manière clairvoyante, en respectant les valeurs fondamentales de l'open-source, c'est-à-dire en rejetant prioritairement toute forme de censure. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.