En continu
Accueil / NewZilla.NET / Dans un zoo chinois, deux paons succombent au stress provoqué par un selfie

Dans un zoo chinois, deux paons succombent au stress provoqué par un selfie

Les deux oiseaux sont littéralement morts de peur après avoir été attirés et malmenés par des visiteurs qui souhaitaient prendre un selfie auprès d’eux.

 

La bêtise des comportements liés au selfie se propage semble-t-il à la vitesse de la la lumière. Après le bébé dauphin en Argentine, les paons du Yunnan Wild Animal Park, un zoo situé dans le sud-ouest de la Chine.

Deux paons sont donc littéralement morts de peur après avoir été attirés et malmenés le 12 février dernier par des visiteurs qui souhaitaient se prendre en photo à leurs côtés, a indiqué un porte-parole du zoo au journal Huaxi Metropolis Daily.

selfieDes animaux malmenés au point de voir leurs plumes arrachées. Une photo de ceux qu’il est convenu d’appeler des “meurtriers” a rapidement été postée sur Weibo, l’un des principaux réseaux sociaux chinois.

Selon le porte-parole du zoo, c’est la première fois qu’un tel incident se produit dans l’enceinte de l’établissement. Malgré les recommandations du personnel qui leur avait expressément dit de ne pas toucher les oiseaux, un groupe de visiteurs étaient parvenus à les attirer grâce à de la nourriture.

Aussitôt alerté le personnel est intervenu sur les lieux, mais c’était notamment pour l’un des volatiles qui est littéralement mort de peur dans la demi-heure qui a suivi ce choc psychologique. Les paons, comme parfois les lapins, peuvent parfois mourir de peur et/ou être victimes d’une crise cardiaque occasionnée par un choc psychologique.

A lire aussi

Chine

#Biométrie / La Chine va prélever les empreintes digitales des visiteurs étrangers

Cette mesure entre en application vendredi 10 février à l'aéroport international de Shenzen. Elle sera étendue à l'ensemble du pays à la fin de l'année 2017.

La Chine s’attaque aux VPN

Le gouvernement de Pékin part en guerre contre les logiciels qui permettent d’utiliser des VPN (“virtual private network”) et de contourner la censure qui sévit dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.