En continu
Accueil / Expresso / 18 mois de prison au Cambodge pour un post sur Facebook

18 mois de prison au Cambodge pour un post sur Facebook

Kong Raya, 24 ans, étudiant cambodgien en science politique à l’université de Khemarak, vient d’être condamné à 18 mois de prison, mardi 15 mars 2016, par un tribunal de Phnom Penh pour « incitation à la violence » suite à un post anti-gouvernemental publié sur Facebook.

Il s’agit d’une première au Cambodge.

Le 7 août 2015 avait été arrêté alors qu’il se rendait en cours, après avoir publié les propos suivant sur Facebook: « Quelqu’un veut faire la révolution avec moi? Un jour, bientôt, je vais lancer une révolution pour changer ce régime et pour le bien du peuple Khmer, et même si on me met en prison ou si on me tue, rien n’arrêtera cette révolution. »

A lire aussi

smartphone-classe-classroom-education

Une étude universitaire fait le lien entre l’utilisation du smartphone en classe et la baisse des résultats scolaires

Selon une étude menée par les universités belges de Gand et d’Anvers, il existe un lien direct entre l’utilisation du smartphone en cours et la baisse de niveau des résultats scolaires.

Andy-Brigitte-Chatelet-Les-Halles-Paris

Andy, 22 ans, mort sur Snapchat à la station RER Châtelet-Les Halles à Paris

Andy Brigitte avait 22 ans. Il a été poignardé à mort vendredi 12 janvier 2018, à Paris, à la station RER Châtelet-Les Halles, sous les yeux de plusieurs dizaines de personnes qui, loin de lui porter secours, l’ont regardé mourir, filmant la scène avec leur téléphone mobile et postant la séquence sur Snapchat ou sur YouTube. Effroyable et glaçant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.