En continu
Accueil / Expresso / Les hackers chinois se spécialisent dans les demandes de rançon

Les hackers chinois se spécialisent dans les demandes de rançon

Nous vous en parlions au mois de janvier avec l’histoire de cet hôpital de Los Angeles (le Hollywood Presbyterian Medical Center) puis, il y a quelques jours après une attaque contre les utilisateurs de Mac, le « ransomware » a le vent en poupe.

Le « ransomware » est une pratique qui consiste à crypter les données d’un ordinateur pour demander ensuite le paiement d’une rançon (si possible en Bitcoin) au propriétaire de la machine.

Or, selon plusieurs études de cas, citées par l’agence Reuters et réalisées ces derniers mois par des spécialistes de la sécurité informatique (Dell SecureWorks, Attack Research, InGuardians, et G-C Partners), l’origine de la plupart de ces opérations de « ransomware » serait à rechercher en Chine.

Répondant à cette information, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois a déclaré que son pays n’entendait pas agri sur la base « de rumeurs et de spéculations », mais que si les faits étaient avérés, cette affaire « serait traitée avec le plus grand sérieux. »

A lire aussi

drone-fisc

Pas de drone pour le fisc

Le gouvernement rappelle les règles en la matière en réponse à une question écrite qui lui était adressée par un sénateur. Les services fiscaux ne pourront pas utiliser de drone pour évaluer le patrimoine des contribuables.

amazon-echo-alexa

Amazon Alexa, de l’assistant personnel à la plateforme publicitaire?

Selon CNBC, le groupe Internet discuterait déjà de cette possibilité avec un grand groupe comme P&G (Procter & Gamble).

Une réponse

  1. Sécurité informatique

    A mon avis, il ne faut pas attendre que cette information soit justifiée avant d’entamer les différentes procédures permettant de lutter contre cet acte de malveillance. En effet, le temps de prouver la véracité de cette situation, les pirates peuvent déjà s’attaquer à d’innombrable victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.