En continu
Accueil / Expresso / Spotify en Indonésie

Spotify en Indonésie

La plate-forme d’écoute de musique en streaming suédois se lance sur le marché indonésien, en prenant bien soin de s’adapter aux us et coutumes locales.

Un abonnement premium pour 3,30 euros par mois, au lieu des 9,99 euros dont doivent s’acquitter les mobinautes européens, c’est assurément l’un des points forts de l’offre Spotify en Indonésie. Mais la vraie nouveauté est ailleurs, dans les moyens de paiement retenus par le groupe Internet suédois pour le marché indonésien. Des moyens de paiements qui vont du transfert d’argent au règlement en liquide à l’épicerie du coin. Deux solutions très pratiques, surtout si l’on considère que le paiement en ligne par carte de crédit ou via PayPal ne sont pas encore très populaires en Indonésie.

A lire aussi

europe

L’Europe, le continent aux 57 “licornes”

Le Vieux Continent produit de plus en plus de "licornes", mais en la matière les Etats-Unis et la Chine constituent encore un horizon indépassable.

Yuri-milner-alisher-usmanov-paradise-papers

Paradise Papers / Comment l’argent du Kremlin inonde la Silicon Valley

Les informations révélées, dimanche 5 novembre 2017, dans le cadre des "Paradise Papers" (une grande enquête menée par le "Consortium international des journalistes d'investigation" (ICIJ), sur la base de millions de documents provenant pour partie du cabinet d'avocats Appleby-Estera, permettent de confirmer ce dont l'on se doutait déjà, à savoir que des proches du président russe, Vladimir Poutine, ont utilisé DST Global, le fonds d'investissement contrôlé par le milliardaire russe Youri Milner pour faire leur marché dans la Silicon Valley et réaliser de très confortables plus-values.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.