En continu
Accueil / Expresso / Vols de données personnelles, sur le « Dark Web » les hackers cassent les prix

Vols de données personnelles, sur le « Dark Web » les hackers cassent les prix

200 dollars pour l’attaque des serveurs informatiques d’un site Internet par déni de service (DDoS), contre 400 dollars en 2013… 5 dollars pour l’envoi de malwares, contre 50 dollars en 2013…

Entre 3 000 dollars er 10 000 dollars un faux-passeport… 500 dollars pour le compte mail d’une entreprise… 129 dollars pour un webmail (Gmail, Hotmail, Yahoo!)… 129 dollars pour un compte de réseau social (Facebook, Twitter, Instagram…)… 90 dollars pour l’adresse IP d’un ordinateur… Selon les dernières données recensées et publiées par Dell SecureWorks dans son rapport 2016, les cyber-criminels cassent les prix de leurs « prestations de service » sur le « Dark Web ». Le phénomène se banalise et tout cela ne présage rien de bon.

A lire aussi

CCTV-Botnet-attack-hacker

25 513 caméras de vidéosurveillance piratées pour créer un réseau de « botnet »

Selon des informations diffusées par la société de sécurité informatique Sucuri, plus de 25 000 caméras de vidéosurveillance auraient été récemment piratées dans le monde entier, dans le but, pour les auteurs de cet acte, de créer un réseau de "botnet" (de machines zombies) utilisables pour lancer des attaques par déni de service (DDoS) visant à paralyser des systèmes de vidéosurveillance.

twitter

32 millions de comptes Twitter piratés

Selon le site spécialisé LeakedSource, après le vol de millions de mots de passe MySpace et LinkedIn, ce sont maintenant les coordonnées (identifiant, mot de passe et adresse e-mail) de 32 millions (32 888 300 exactement) de comptes Twitter piratés qui seraient actuellement misent en vente sur le "Dark Web".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.