En continu
Accueil / Conso / Unlockd lève 12 millions de dollars pour faire baisser votre facture de portable

Unlockd lève 12 millions de dollars pour faire baisser votre facture de portable

Cette start-up venue d’Australie, propose aux opérateurs mobiles de placer des publicités (ou des « call-to-action ») sur le smartphone de leurs clients en échange d’une réduction de leur facture mensuelle de téléphone mobile.

 

Nous vous en parlions dès le mois de janvier 2016, si elle n’est toujours pas présente sur le marché français la start-up australienne Unlockd continue son petit bout de chemin.

Unlockd a développé un concept simple (et plutôt attractif pour tous les abonnés au téléphone mobile qui souhaitent réaliser quelques économies sur leur facture).

Starbucks, Lyft et Hulu

La start-up passe des partenariats avec des opérateurs (en Australie, aux Etats-Unis, et bientôt au Royaume-Uni et en Asie) afin qu’ils affichent de la publicité à chaque fois que leurs clients ouvrent (c’est-à-dire choisissent de déverrouiller) leur portable.

UnlockdLa consultation de ces publicités ou de ces “call-to-action” donne droit à une réduction de quelques dollars à la fin du mois sur sa facture de mobile. Aux Etats-Unis Starbucks, Lyft (le concurrent d’Uber) et Hulu, font déjà partie des annonceurs partenaires du programme.

Le concept séduit et Unlockd vient de réaliser une nouvelle levée de fonds de 12 millions de dollars pour accélérer sa croissance à l’international.

A lire aussi

cameron-lycamobile-boris-johnson

Lycamobile au coeur d’une enquête sur du blanchiment d’argent et de l’escroquerie à la TVA

Selon le site d'information BuzzFeed, 19 personnes ont été arrêtées à Paris et en région parisienne, et neuf d’entre elles ont été mises en examen vendredi 17 juin 2016, dont le directeur général de Lycamobile en France, dans une affaire de réseaux de blanchiment d'argent liés à la criminalité et d'escroquerie à la TVA.

rats-cancer-study-mobile-smartphone

De la téléphonie mobile et du développement des cellules cancéreuses chez le rat

Nous sommes en 2016 et la communauté scientifique ainsi que l'OMS (Organisation mondiale de la santé) n'ont pas encore clairement tranché pour savoir si, oui ou non, les champs électromagnétiques produits par les téléphones portables constituent avec certitude un risque sanitaire pour l'Homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.