En continu
Accueil / NewZilla.NET / Twitter intègre Spotify à ses Audio Cards

Twitter intègre Spotify à ses Audio Cards

Les utilisateurs du réseau social de micro-blogging peuvent désormais écouter en streaming par échantillon d’une trentaine de secondes, les morceaux de musique issus de Spotify.

 

Depuis le lancement en 2014 de son format Audio Cards qui permet d’écouter du son tout en poursuivant la consultation de sa Timeline (de son fil de tweets et d’informations), Twitter a intégré plusieurs services de musique en ligne tels que SoundCloud, Rhapsody, ou Apple iTunes.

Il manquait encore à cette liste l’un des plus grands noms du secteur (en terme d’utilisateurs), c’est maintenant chose faite avec l’arrivée de Spotify et de ses 100 millions d’utilisateurs, rapporte TechCrunch.

Pour Twitter, qui a connu des fortunes diverses dans la musique (notamment après l’échec il y a quelques années de son service de streaming et de recommandations musicales en mode crowdsourcing) l’ajout et l’intégration de Spotify au format Audio Card, pourrait contribuer non seulement à attirer et à fidéliser plus d’internautes sur le service mais aussi à faire de Twitter une référence en terme de découverte musicale.

Pour Spotify l’intérêt est double. Il s’agit tout d’abord d’essayer de contrer autant que faire se peut la montée en puissance de concurrents comme Apple Music, ou dans une moindre mesure SoundCloud, mais aussi de s’intégrer au mieux et avec le plus de fluidité possible dans la « conversation » Twitter, ainsi que dans les Twitter Moments, le service de curation du réseau social.

A lire aussi sur NewZilla.NET /

Thom Yorke envoie valser Spotify

A lire aussi

ouganda-uganda-afrique-africa-internet-reaux-sociaux-social-network-twitter-facebook

L’Ouganda veut développer ses propres versions de Twitter et de Facebook

Pour mieux contrôler ce que dit sa population.

instagram-snapchat-facebook-twitter

Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram bientôt interdits aux moins de 16 ans?

C'est le souhait de l'actuelle garde des Sceaux Nicole Belloubet. La ministre de la justice a proposé mercredi 13 décembre 2017 d'imposer une autorisation parentale aux mineurs de moins de 16 ans qui veulent s'inscrire sur un réseau social. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.