En continu
Accueil / NewZilla.NET / Game of Thrones, une extension pour éviter les « spoilers »

Game of Thrones, une extension pour éviter les « spoilers »

Vous ne pouvez pas regarder le dernier épisode de la saison 6 de la série Game of Thrones au moment de sa première diffusion? Qu’à cela ne tienne, pour ne pas vous gâcher le plaisir, Game of Spoils, une extension disponible sur le navigateur Internet Chrome, filtre tous les spoilers que vous pourriez croiser en surfant sur le Web.

 

Pas facile de préserver le suspense pour un internaute qui n’a d’autre choix que de regarder sa série préférée Game of Thrones (GoT), en différé… Car le plus souvent, faire un petit tour, juste un petit tour, sur Reddit, Facebook, Twitter, ou Google News suffit à vous gâcher la fête!

Les sites Internet classiques hors-jeu

En fait, plus maintenant, car une nouvelle extension, baptisée Game of Spoils, et disponible ici, se propose de filtrer pour vous tous les méchants spoilers relatant (ou débattant sur) les derniers développements de la série.

GoT-spoiler

Efficace, en lieu et place du spoiler, l’extension crie victoire et affiche une phrase vengeresse! Un petit bémol cependant, si Game of Spoils fonctionne à merveille sur les médias sociaux tels que Reddit, Facebook, Twitter, ou Google News, cela n’est pas le cas sur les sites Internet classiques. Autant de sites que vous serez malheureusement amenés à éviter, si vous ne souhaitez pas faire de mauvaises rencontres.

 

A lire aussi

smartphone-classe-classroom-education

Une étude universitaire fait le lien entre l’utilisation du smartphone en classe et la baisse des résultats scolaires

Selon une étude menée par les universités belges de Gand et d’Anvers, il existe un lien direct entre l’utilisation du smartphone en cours et la baisse de niveau des résultats scolaires.

Andy-Brigitte-Chatelet-Les-Halles-Paris

Andy, 22 ans, mort sur Snapchat à la station RER Châtelet-Les Halles à Paris

Andy Brigitte avait 22 ans. Il a été poignardé à mort vendredi 12 janvier 2018, à Paris, à la station RER Châtelet-Les Halles, sous les yeux de plusieurs dizaines de personnes qui, loin de lui porter secours, l’ont regardé mourir, filmant la scène avec leur téléphone mobile et postant la séquence sur Snapchat ou sur YouTube. Effroyable et glaçant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.