En continu
Accueil / NewZilla.NET / U2 contre YouTube

U2 contre YouTube

Le groupe de rock compte parmi les signataires d’une lettre ouverte adressée au Congrès des Etats-Unis demandant une révision du Digital Millennium Copyright Act (DMCA), un texte datant de… 1998 qui fixe les conditions dans lesquelles les grands groupes Internet peuvent utiliser les contenus mis en ligne sur leurs services par les internautes.

 

Ah qu’il semble loin le temps où U2 choisissait de diffuser certains de ses concerts en streaming live sur YouTube!

Aujourd’hui, aux côtés de 160 artistes (dont Taylor Swift, Katy Perry, Steve Tyler, Lionel Richie et Paul Mc Cartney), mais aussi de trois grands noms de l’industrie du disque (Universal Music, Sony Music et Warner Music), le groupe de rock irlandais U2 vient d’apposer sa signature sur une lettre ouverte adressée au Congrès des Etats-Unis.

Ce courrier, largement médiatisée dans la presse spécialisée aux Etats-Unis (Politico, The Hill), demande une révision du Digital Millennium Copyright Act (DMCA), un texte datant de… 1998 qui fixe les conditions dans lesquelles les grands groupes Internet peuvent utiliser les contenus mis en ligne sur leurs services par les internautes.

Négociations en cours

Mais au-delà de l’aspect formel de la démarche, c’est avant tout YouTube, la plate-forme vidéo de Google est dans la ligne de mire. YouTube et ses pratiques, qui selon les signataires de cette lettre ouverte, menacent aujourd’hui les artistes et la création artistique.

Bono-U2-YouTubeD’un côté, les artistes et les maisons de disques reprochent à YouTube de ne pas leur reverser suffisamment d’argent pour l’exploitation de leurs oeuvres, et de ne pas leur laisser le choix sur la manière dont ces catalogues et ces oeuvres sont exploitées.

De l’autre, YouTube affirme avoir déjà reversé des milliards de dollars à l’industrie musicale et avoir mis en place des solutions permettant aux artistes et aux ayants-droit de garder la main sur leur production.

Enfin, on rappellera à toutes fins utiles, que les grands noms de l’industrie du disque, négocient actuellement avec YouTube les conditions de renouvellement des licences d’exploitation signées avec la plate-forme de vidéos en ligne.

Voilà une lettre ouverte qui si elle n’arrive pas à ses fins aura à tout le moins servie à mettre un petit coup de pression sur les négociations en cours.

A lire aussi

IBM-Sacem-Watson-URights-big-data

La Sacem investit dans le big data pour mieux rémunérer auteurs et ayants droit (VIDEO)

La société de gestion des droits d’auteur conclut un partenariat (de 10 ans) avec IBM pour développer URights une solution à base de big data (traitement massif des données), de cloud computing et d’intelligence artificielle pour analyser au mieux les données de diffusion collectées et générées par les sites de streaming.

Chiffres-du-jour

Les Chiffres du Net de NewZilla.NET #21

Chaque semaine NewZilla.NET revisite l’actualité en quelques chiffres. A la Une cette semaine : Amazon, Snapchat, YouTube, Mark Zuckerberg, des noms de domaine et des réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.