Accueil / Amazon / Amazon Prime Now: la mairie de Paris ne veut pas se faire livrer en une heure (VIDEO)

Amazon Prime Now: la mairie de Paris ne veut pas se faire livrer en une heure (VIDEO)

La mairie de Paris est vent debout contre Amazon Prime Now, le tout nouveau service que vient de lancer le groupe Internet dans la capitale et qui propose aux parisiens de se faire livrer des produits frais en moins de deux heures.

 

« Une opération susceptible de déstabiliser gravement les équilibres parisiens »« Il faut éviter que de tels services ne viennent à constituer une concurrence déloyale à l’égard des commerçants et des artisans »… A lire ces quelques lignes du communiqué de presse diffusé vendredi 17 juin 2016 par la mairie de Paris, le moins que l’on puisse en déduire c’est qu’Amazon Prime Now, le nouveau service lancé la semaine dernière par le groupe Internet dans la capitale, est attendu au tournant.

De quoi s’agit-il? Déjà lancé dans 44 villes dans le monde (dont New York, Londres, Liverpool, Milan, Newcastle, Manchester), Amazon Prime Now et ses 18 000 références (à ne pas confondre avec Amazon Fresh (et son offre de 130 000 références en produits d’épicerie, frais et surgelés), est un service de livraison de produits frais. Un service gratuit (à partir de 20 euros d’achat) pour une livraison en deux heures, et payant (contre 5,90 euros) en une heure chrono.

Domiciliation au Lichtenstein

Il est proposé aux Parisiens depuis le jeudi 16 juin 2016, de 8 heures à 22 heures et sept jours sur sept. Amazon Prime Now est toutefois réservé aux internautes qui choisissent (moyennant une cotisation de 49 euros par an, mais gratuite la première année) d’utiliser l’offre Premium d’Amazon.

Mais plus qu’un service, la mairie de Paris voit dans Amazon Prime Now, une menace pour le petit commerce dans la capitale de la part d’un groupe Internet, Amazon, qui de par sa domiciliation au Lichtenstein, ne paient aujourd’hui pas les mêmes impôts en France que les artisans et les commerçants, qui eux ne peuvent faire le choix de « l’optimisation fiscale ».

 

A lire aussi

paris-drone-festival

Ce week-end, de drôles de drones font la course sur les Champs-Elysées

Pour sa seconde édition, le “Paris Drone Festival” propose (gratuitement) au public des démonstrations (prises de vue aériennes, livraisons de colis…), des initiations, et des courses de drones réunissant quelques uns des meilleurs pilotes de la planète.

longchamp-wechat-luxury

Longchamp, Burberry, Givenchy, Dior… les marques de luxe adoptent WeChat

Pour tenter de s'imposer sur le marché chinois, les grandes marque de luxe occidentales, déjà présentes sur Alibaba, testent maintenant la vente directe et/ou la vente "flash" de leurs produits de référence sur WeChat, cette application du groupe Tencent qui compte déjà plus de 900 millions d'utilisateurs dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.