Accueil / NewZilla.NET / Comment la NSA a contribué à la localisation du terroriste Salah Abdeslam

Comment la NSA a contribué à la localisation du terroriste Salah Abdeslam

Les services de police et de renseignement belges ont sollicité l’aide de cet organisme gouvernemental du département de la Défense des États-Unis pour localiser le dernier terroriste survivant ayant participé aux attentats de Paris et de Saint-Denis qui ont fait 130 morts le 13 novembre 2015, révèle le site BuzzFeed.com.

 

Les terroristes, ou leurs complices, assistent parfois à des enterrements de terroristes, savamment équipés de leurs téléphones portables, ou plutôt de leurs… smartphones.

Partant de ce principe, les services de police et de renseignement belges ont fait appel au savoir-faire de la NSA (National Security Agency) en matière de collecte et d’analyse des métadonnées pour les aider à remonter la piste de Salah Abdeslam, c’est ce que révèle en exclusivité une longue enquête publiée sur le site d’information BuzzFeed.com.

Une traque technologique dont voici le résumé. Au début du mois de mars, après plusieurs mois de fouilles d’appartements menées sans succès sur Bruxelles et ses alentours pour mettre la main sur Salah Abdeslam, un nouvel élément va permettre de relancer l’enquête.

Un terroriste vient en effet d’être identifié. Son nom, Chakib Akrouh. L’homme était mort lors de l’explosion de sa ceinture piégée au cours de l’assaut donné par les forces de polices françaises à Saint-Denis le 18 novembre 2015. Sa famille a alors décidé d’organiser son enterrement. La police belge qui avait jusqu’ici fait chou blanc choisit d’anticiper sur l’organisation  de la cérémonie.

Interception de signaux

Partant du principe que l’assistance ne serait pas exclusivement composée de badauds et de simples touristes, la Belgique fait alors appel aux services de la NSA, une structure de renseignement qui, comme l’avait révélé il y a quelques années Edward Snowden, a la capacité de collecter et de traiter une grande quantité de données pour les transformer en informations utilisables.

National-Security-Agency

Selon un responsable de la lutte antiterroriste et un enquêteur de la police belge interrogés par BuzzFeed.com, une connaissance avérée de Salah Abdeslam était en train de filmer l’enterrement. « Le gars filmait ça sur son smartphone —ça voulait dire qu’il allait envoyer le fichier à quelqu’un », a déclaré l’agent de la sûreté de l’Etat. « On a demandé à la NSA d’analyser tout particulièrement ce téléphone. » Sachant que « la NSA est la meilleure pour intercepter les signaux. » 

Une stratégie, semble-t-il, efficace puisque Salah Abdeslam a été interpellé le 18 mars 2016 à Bruxelles, soit quelques jours à peine après l’enterrement de Chakib Akrouh.

A lire aussi

roaming-europe

Bye bye roaming !!!

10 ans, il aura fallu 10 ans pour que Bruxelles impose la mesure. Mais c'est fait, à partir du 15 juin 2017, les frais d'itinérance (roaming) disparaissent pour les appels, SMS ou MMS envoyés depuis l'un des 27 pays membres de l'Union européenne, ainsi que pour la Grande-Bretagne, en attendant la fin des négociations sur le Brexit c'est-à-dire sur la sortie programmée de nos voisins d'outre-Manche, de l'UE.

roaming

15 juin 2017 / Fin des frais de “roaming” dans l’Union européenne

La Commission européenne a confirmé mercredi 21 septembre 2016 la suppression à compter du 15 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.