Accueil / NewZilla.NET / En Inde, avec UberHire on peut louer un chauffeur Uber à la journée

En Inde, avec UberHire on peut louer un chauffeur Uber à la journée

Uber lance dans huit villes indiennes, UberHire, une solution qui permet de s’attacher les services d’un chauffeur Uber sur toute une journée pour un prix forfaitaire.

 

 

Uber, le groupe Internet qui aux Etats-Unis, après un accord passé avec la Commission fédérale du Commerce, vient d’être contraint de régler 20 millions de dollars pour avoir surestimé les revenus annuels que ses chauffeurs américains pouvaient toucher, Uber donc vient de lancer une nouvelle formule de location de service en Inde.

Déployée dans un premier temps sur les localités de New Delhi, Bangalore, Chennai, Mumbai, Pune, Ahmedabad, Vizag, Nagpur, et Kochi, UberHire, c’est le nom de cette solution, permet de s’attacher les services d’un chauffeur de VTC Uber, non plus sur un trajet mais sur toute une journée.

UberHire-Uber-India

Une option qui, selon Uber, conviendrait parfaitement aux voyageurs qui souhaitent partir à la découverte d’une agglomération, aux « séniors » qui ont parfois plusieurs haltes à faire pour leurs courses, voire aux hommes et aux femmes d’affaires, dont la journée est souvent ponctuée de meetings.

Sur UberHire, la durée de location est de huit heures, le nombre d’arrêts illimité, et pour une distance parcourue d’une centaine de kilomètres, il en coûtera à la clientèle locale la somme forfaitaire de… 32 dollars.

A lire aussi

Uber

Uber creuse ses pertes, mais augmente son chiffre d’affaires

Selon des documents transmis à plusieurs actionnaires d'Uber (et cités par Bloomberg), le groupe Internet (toujours non coté en bourse) a perdu 1,46 milliard de dollars au troisième trimestre (contre une perte de 1,06 milliard au second trimestre). Dans le même temps son chiffre d'affaires passait sur trois mois de 1,66 à 2 milliards dollars.

waymo-uber

Uber après le piratage de données, l’espionnage industriel ?

Le procès qui oppose Waymo, la filiale de voitures autonomes de Google/Alphabet à Uber suite au rachat (suspicieux pour Google) d'Otto (Cf. NewZilla.NEt du 26 septembre 2017) vient d'être reporté. Motif? Une nouvelle pièce versée au dossier accuse Uber d'avoir mis en place une unité spéciale dédiée à l'espionnage industriel de la concurrence mais aussi des autorités de régulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.