Accueil / NewZilla.NET / Uber (toujours) dans le rouge

Uber (toujours) dans le rouge

Le groupe Internet a encore perdu 708 millions de dollars au premier trimestre 2017, et va devoir recruter un nouveau directeur financier, en remplacement de Gautam Gupta, qui a décidé de quitter Uber pour rejoindre… une start-up.

 

Certes, “on-ne-prête-qu’aux-riches” ou à ceux qui sont supposés tels, mais dans le cas d’Uber, dont l’introduction en bourse se fait toujours attendre, il n’est pas impossible que, pour les investisseurs “historiques”, la note commence à être un tantinet relevée…

Depuis sa création en mars 2009, le groupe Internet, toujours dirigé par son ineffable P-DG Travis Kalanick, a  en effet levé plus de 8 milliards de dollars à l’occasion de 14 tours de table réalisés auprès de 78 investisseurs différents, parmi lesquels, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Tata Capital ou bien encore le fonds public d’investissement de l’Arabie saoudite (à hauteur de 3,5 milliards de dollars).

uber

Quoiqu’il en soit, nous sommes en juin 2017, et Uber a encore perdu 708 millions de dollars, un résultat somme toute en progression puisqu’au trimestre précédent le groupe Internet avait enregistré une perte de 991 millions de dollars.

Par ailleurs, quand ce n’est pas son algorithme qui fait des siennes (en augmentant le prix des courses au moment d’une attaque terroriste comme ce fut apparemment le cas ce  week-end à Londres*), il semble bien qu’Uber ait globalement une relation aux chiffres, quelque peu compliquée. Le groupe Internet a ainsi récemment reconnu avoir sous-payé ses chauffeurs new-yorkais en 2014…

A lire aussi

Uber

Uber creuse ses pertes, mais augmente son chiffre d’affaires

Selon des documents transmis à plusieurs actionnaires d'Uber (et cités par Bloomberg), le groupe Internet (toujours non coté en bourse) a perdu 1,46 milliard de dollars au troisième trimestre (contre une perte de 1,06 milliard au second trimestre). Dans le même temps son chiffre d'affaires passait sur trois mois de 1,66 à 2 milliards dollars.

waymo-uber

Uber après le piratage de données, l’espionnage industriel ?

Le procès qui oppose Waymo, la filiale de voitures autonomes de Google/Alphabet à Uber suite au rachat (suspicieux pour Google) d'Otto (Cf. NewZilla.NEt du 26 septembre 2017) vient d'être reporté. Motif? Une nouvelle pièce versée au dossier accuse Uber d'avoir mis en place une unité spéciale dédiée à l'espionnage industriel de la concurrence mais aussi des autorités de régulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.