Accueil / App / Amazon, application mobile préférée des 18-34 ans

Amazon, application mobile préférée des 18-34 ans

Selon le rapport annuel du cabinet américain comScore sur l’utilisation de applications mobiles aux Etats-Unis, les mobinautes « millennials », c’est-à-dire cette population âgée de 18 à 34 ans, à qui il était demandé de choisir les trois applications les plus utiles ont désigné Amazon, comme grand vainqueur (avec 35% de réponses) de la catégorie.

 

En revanche, dans ce palmarès, un nom brille… par son absence c’est celui de Snapchat, dont les filtres et qui sait peut-être aussi le traitement de l’information sur ce réseau social peine à convaincre les mobinautes.

Voici le classement.

mobile-app-report-1-comscore

Dans étude, dont un résumé est disponible ici, comScore dégage par ailleurs plusieurs lignes de force propres à l’utilisation des applications chez les 18-34 ans. S’ils ne peuvent pas, c’est un fait acquis, se passer d’Amazon, ce sont aussi des experts en « curation », cette pratique qui consiste à effectuer une veille sur un domaine d’activité donné puis à sélectionner l’information considérée comme pertinente avant de la proposer de façon claire et organisée à une audience cible.

Autre point, ils détestent les envois d’information, c’est-à-dire les notifications, en « push », même s’ils ne prennent pas toujours la peine de les désactiver.

64% d’entre eux ont déjà acheté une application. Et autre élément plutôt amusant, le « millennial » accorde beaucoup d’importance à l’esthétique des choses puisqu’il n’hésitera pas à supprimer une application dont le logo ne lui plait pas…

A lire aussi

Amazon

NewZilla.NET Week-End #1 / 11 novembre 2017

Echos du Net, levées de fonds, petites phrases, tout ce qu'il ne fallait pas manquer (ou presque) cette semaine sur NewZilla.NET. Aujourd'hui au menu : Amazon, le Pape François, Snap et Tencent.

Amazon-HQ

Amazon, un siège social à 5 milliards de dollars

Le groupe Internet et géant du commerce en ligne va construire un nouveau siège social, en plus de celui qu'il possède déjà aux Etats-Unis à Seattle (Etat de Washington), coût de l'opération... 5 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.