Accueil / Intelligence artificielle / L’intelligence artificielle au risque d’une troisième guerre mondiale

L’intelligence artificielle au risque d’une troisième guerre mondiale

C’est l’une des dernières obsessions d’Elon Musk (P-DG de Space X et de Tesla), et au vu des récentes déclarations de quelques grands leaders internationaux, à commencer par Vladimir Poutine, on ne saurait lui donner tort. 

 

L’intelligence artificielle, ce n’est pas que le Watson d’IBM, c’est aussi un enjeu géopolitique de première importance. Le gouvernement français l’a bien saisi qui s’apprête à lancer en collaboration avec le mathématicien Cédric Villani un grand plan d’action sur le sujet.

La Chine, de son côté affiche de très fortes ambitions, en affirmant vouloir devenir l’un des leaders mondiaux de l’intelligence artificielle à l’horizon 2030.

Les grands groupes Internet sont également à l’oeuvre, à l’instar d’un Google qui va précisément recruter en Chine (pays où le moteur de recherche est encore interdit) ses futurs spécialistes de l’intelligence artificielle.

Les Etats-Unis pourraient paradoxalement marquer le pas en la matière dans les prochaines années, lestés qu’ils sont aujourd’hui par la politique d’une Administration Trump qui peine à en comprendre les enjeux.

intelligence-artificielle

Quant à la Russie, si elle ne peut prétendre, à ce stade, rivaliser d’un point de vue technologique avec les Etats-Unis ou la Chine encore a-t-elle la chance d’avoir en son président, Vladimir Poutine, un leader qui semble au fait des enjeux à venir.

« L’intelligence artificielle, c’est l’avenir », a déclaré récemment le président russe. « C’est l’avenir, non seulement pour la Russie, mais pour toute l’espèce humaine. L’intelligence artificielle générera des opportunités de croissance et de développement absolument phénoménales mais aussi des risques imprévisibles. Celui, comprenez le pays, qui deviendra leader en la matière, deviendra le maître du Monde ».

Des paroles qui ne sont pas pour rassurer Elon Musk (P-DG de Space X et de Tesla). L’ingénieur et chef d’entreprise n’étant jamais avare d’une prédiction considère en effet aujourd’hui que le développement de l’intelligence artificielle s’il n’est pas maitrisé, structuré et canalisé pourrait déboucher sur un nouveau conflit mondial.

A lire aussi

Yuri-milner-alisher-usmanov-paradise-papers

Paradise Papers / Comment l’argent du Kremlin inonde la Silicon Valley

Les informations révélées, dimanche 5 novembre 2017, dans le cadre des "Paradise Papers" (une grande enquête menée par le "Consortium international des journalistes d'investigation" (ICIJ), sur la base de millions de documents provenant pour partie du cabinet d'avocats Appleby-Estera, permettent de confirmer ce dont l'on se doutait déjà, à savoir que des proches du président russe, Vladimir Poutine, ont utilisé DST Global, le fonds d'investissement contrôlé par le milliardaire russe Youri Milner pour faire leur marché dans la Silicon Valley et réaliser de très confortables plus-values.

artificial-intelligence-intelligence-artificielle

NewZilla.NET #4 / Samedi 9 septembre 2017

Chaque semaine NewZilla.NET vous propose une sélection des meilleurs articles (et citations) parus en ligne. Cette semaine: Silicon Valley, Google, Blockchain, Crypto-monnaie, Intelligence artificielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.