En continu
Accueil / NewZilla.NET / Altice dévisse

Altice dévisse

En moins de six mois, le titre de la maison mère de l’opérateur SFR, cotée à la bourse d’Amsterdam, a perdu plus de la moitié de sa valeur. 13 milliards d’euros de capitalisation boursière sont partis en fumée.

 

Jusqu’où ira la chute? Plombé par une dette abyssale de 51 milliards d’euros sur l’ensemble de ses filiales et par des résultats trimestriels décevants, le cours de l’action Altice, maison mère de l’opérateur de télécommunications SFR, a perdu près de 36% en moins d’une semaine.

Miracle ou mirage? 

Il semble qu’aujourd’hui les investisseurs affichent massivement leur défiance face à la stratégie du patron d’Altice, l’homme d’affaires franco-luso-israélien, Patrick Drahi. Entre le 9 juin et le 10 novembre 2017, l’action Altice, cotée à la bourse d’Amsterdam a chuté, passant de 23,26 euros à 10,38 euros.

En France, le navire amiral du groupe, l’opérateur de télécommunications SFR, semble à la dérive.

Et de fait, le bilan n’apparaît pas comme très rassurant. Malgré des investissements massifs dans les réseaux fixes et mobiles, l’opérateur qui a supprimé sous la houlette de son directeur général, aujourd’hui démissionnaire, Michel Combes, un tiers de ses effectifs (soit 5 000 postes), a perdu depuis son rachat par Altice en 2014, 1,5 million d’utilisateurs mobiles sur un portefeuille d’un peu moins de 15 millions d’abonnés.

Conséquence directe de la tempête boursière que traverse aujourd’hui le groupe, Patrick Drahi a subitement décidé – ce qui n’est pas son habitude – de monter en première ligne en prenant la présidence du conseil d’administration du groupe.

patrick-drahi-sfr-altice

A ses côtés, Dexter Goei devient directeur général exécutif d’Altice, tout en gardant ses responsabilités américaines. Armando Pereira, associé historique de Patrick Drahi pilotera toutes les activités télécoms du groupe.

Dennis Okhuijsen, devient PDG d’Altice Europe, tout en restant directeur financier du groupe. Pour sa part, Alain Weill devient P-DG de SFR tout en conservant la direction des médias (BFM TV, RMC, 01net.com, L’Express, Libération…).

« Cette structure représente un retour à l’organisation d’origine qui avait permis le succès du groupe Altice », indique le groupe. Cette nouvelle structure de gouvernance est destinée à « mieux mettre en œuvre la stratégie d’Altice, à mettre en place un système de responsabilités plus clair et à améliorer les performances opérationnelles et financières  » du groupe (et) « va aligner plus complètement les intérêts des fondateurs, de la direction du groupe, tous ayant une participation significative dans le groupe, avec ceux de l’actionnariat public », poursuit Altice.

NewZilla.NET a besoin de vous

Depuis 2010, NewZilla.NET est fidèle à sa promesse originelle et à un concept aussi simple que nécessaire: faire respirer l’information, en particulier cette actualité liée aux « nouvelles technologies » dont la production ne cesse de s’abîmer dans une course effrénée et irréfléchie à la mise en ligne.

Depuis 2010, NewZilla.NET est fidèle à sa promesse éditoriale: publier (sans souci d’exhaustivité) ce qui nous apparaît comme étant pertinent, vous fournir – avec les modestes moyens qui sont les nôtres – une information fiable, une information sourcée, une information qui tourne le dos aux supputations, à la rumeur et aux effets d’annonce.

Et depuis 2010, vous êtes au rendez-vous.

Comme vous le savez peut-être, NewZilla.NET est un site d’information indépendant. NewZilla.NET n’est pas une agence de communication déguisée en site d’information, NewZilla.NET n’appartient ni à un grand groupe média, ni à un opérateur télécom.

  1. NewZilla.NET, et c’est une question de principe, ne touche aucun argent public.
  2. NewZilla.NET n’est pas financé par le « Fonds Google pour l’innovation numérique de la presse ».
  3. NewZilla.NET ne dispose pas d’un carnet d’adresses qui lui permette en un claquement de doigts de réaliser une levée de fonds de plusieurs millions d’euros pour s’assurer (en toute dépendance) un avenir, en se détournant de toute notion d’équilibre et de rentabilité financière.
  4. NewZilla.NET n’achète pas de faux « likes » ou de faux « fans » sur Facebook, de faux « followers » sur Twitter, ou de faux « abonnés » sur Instagram pour « booster » artificiellement sa popularité sur les réseaux sociaux. 
  5. NewZilla.NET n’utilise pas de « bots » sur Twitter, ces faux comptes qui relaient automatiquement un article dès sa publication.
  6. NewZilla.NET ne fait pas non plus travailler ses rédacteurs bénévolement et/ou pour la gloire de pouvoir signer un papier.
  7. NewZilla.NET ne base pas la publication de ses articles et le choix des sujets traités sur un algorithme qui s’emploie studieusement à prédire ce qui fera de l’audience et ce qui n’en fera pas.
  8. NewZilla.NET n’exploite pas un bataillon de stagiaires chargé(e)s de rédiger entre 5 à 10 articles par jour pour une « gratification » de quelques centaines d’euros par mois.
  9. NewZilla.NET a fait le choix de ne pas délocaliser sa production éditoriale à l’autre bout du monde, certes à moindres coûts, mais sans aucune garantie de qualité. 

Voilà, la liste est un peu longue, mais ce sont des éléments qui, nous le croyons, méritaient d’être précisés en toute transparence.

Pour toutes ces raisons, pour continuer à produire une information de qualité et parce que nous tenons à conserver cette intégrité et cette liberté de ton éditoriale qui font que vous prenez aujourd’hui, nous l’espérons, plaisir à nous lire, NewZilla.NET a besoin de vous et de votre soutien.

NewZilla.NET a besoin de vous en tant que lecteur, NewZilla.NET a besoin de vous en tant que citoyen, NewZilla.NET a besoin de vous en tant que garant du pluralisme de l’information.

Alors « MERCI » ! Merci à vous pour votre fidélité, et merci à vous pour votre soutien à NewZilla.NET.

Votre fidélité et votre soutien nous obligent.





 

A lire aussi

zone-blanche

Zones blanches : Les opérateurs téléphoniques s’engagent à investir 3 milliards d’euros

L’Etat a passé un accord avec les quatre principaux opérateurs téléphoniques, annonce dimanche 14 janvier 2018, dans le JDD, Julien Denormandie, secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires.

NewZilla.NET Week-end #9 / 9 décembre 2017

Echos du Net, levées de fonds, petites phrases, tout ce qu'il ne fallait pas manquer (ou presque) cette semaine sur NewZilla.NET. Aujourd'hui au menu : SFR, Edge, Microsoft, Doctolib.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.