En continu
Accueil / Médias / Google corrige un bug qui supprimait les petits sites d’information de Google News

Google corrige un bug qui supprimait les petits sites d’information de Google News

Si vous êtes un petit éditeur et que vous avez tout récemment découvert que votre site ne figurait plus dans Google News (Google Actualités), pas de panique, vous n’êtes apparemment pas le seul dans ce cas.

 

Sans être forcément déterminante en terme d’audience, la présence d’un site d’information sur le service Google News (Google Actualités) de Google constitue toujours un « plus » en terme d’exposition, si ce n’est de popularité.

Pour les « petits » sites c’est l’occasion de se confronter à des acteurs plus importants.

Pour les internautes c’est aussi, dans la plupart des cas, le moyen de constater que des sites d’information édités par des passionnés n’ont souvent rien à envier en terme de qualité éditoriale à des titres, certes parfois plus prestigieux, mais qui ne se gênent pas non plus pour nourrir leurs sites Internet de dépêches d’agence publiées en mode copier-coller, ou d’informations à l’intérêt parfois très relatif.

Google-News

Ces jours derniers, certains « petits » éditeurs se sont rendu compte que leur site avait été dé-listé, sans autre forme de procès ni d’explication, de Google News (Google Actualités).

D’abord attribuée aux effets pervers d’une évolution algorithmique de Google, note le site spécialisé TechCrunch, la fausse manoeuvre serait en fait due une banale erreur, à un simple bug.

Google a reconnu l’impair. « Nous sommes absolument désolés que certains sites aient pu être accidentellement supprimés de Google News », explique Maricia Scott, une responsable de Google, dans un communiqué.

Google demande par ailleurs aux sites concernés de faire preuve d’un peu de patience jusqu’à ce que le problème soit résolu.

 

NewZilla.NET a besoin de vous





 

Depuis 2010, NewZilla.NET est fidèle à sa promesse originelle et à un concept aussi simple que nécessaire: faire respirer l’information, en particulier cette actualité liée aux « nouvelles technologies » dont la production ne cesse de s’abîmer dans une course effrénée et irréfléchie à la mise en ligne.

Depuis 2010, NewZilla.NET est fidèle à sa promesse éditoriale: publier (sans souci d’exhaustivité) ce qui nous apparaît comme étant pertinent, vous fournir – avec les modestes moyens qui sont les nôtres – une information fiable, une information sourcée, une information qui tourne le dos aux supputations, à la rumeur et aux effets d’annonce.

Et depuis 2010, vous êtes au rendez-vous.

Comme vous le savez peut-être, NewZilla.NET est un site d’information indépendant. NewZilla.NET n’est pas une agence de communication déguisée en site d’information, NewZilla.NET n’appartient ni à un grand groupe média, ni à un opérateur télécom.

  1. NewZilla.NET, et c’est une question de principe, ne reçoit aucune aide publique.
  2. NewZilla.NET n’est pas financé par le « Fonds Google pour l’innovation numérique de la presse ».
  3. NewZilla.NET ne dispose pas d’un carnet d’adresses qui lui permette en un claquement de doigts de réaliser une levée de fonds de plusieurs millions d’euros pour s’assurer (en toute dépendance) un avenir, en se détournant de toute notion d’équilibre et de rentabilité financière.
  4. NewZilla.NET n’achète pas de faux « likes » ou de faux « fans » sur Facebook, de faux « followers » sur Twitter, ou de faux « abonnés » sur Instagram pour « booster » artificiellement sa popularité sur les réseaux sociaux.
  5. NewZilla.NET n’utilise pas de « bots » sur Twitter, ces faux comptes qui relaient automatiquement un article dès sa publication.
  6. NewZilla.NET ne passe pas de partenariats commerciaux avec des marques de smartphones ou de boissons gazeuses, tout en faisant croire à ses lecteurs qu’il s’agit de contenus éditoriaux produits par sa rédaction.
  7. NewZilla.NET ne fait pas non plus travailler ses rédacteurs bénévolement et/ou pour la gloire de pouvoir signer un papier.
  8. NewZilla.NET ne base pas la publication de ses articles et le choix des sujets traités sur un algorithme qui s’emploie studieusement à prédire ce qui fera de l’audience et ce qui n’en fera pas.
  9. NewZilla.NET n’exploite pas un bataillon de stagiaires chargé(e)s de rédiger entre 5 à 10 articles par jour pour une « gratification » de quelques centaines d’euros par mois.
  10. NewZilla.NET a fait le choix de ne pas délocaliser sa production éditoriale à l’autre bout du monde, certes à moindres coûts, mais sans aucune garantie de qualité.

Voilà, la liste est un peu longue, mais ce sont des éléments qui, nous le croyons, méritaient d’être précisés en toute transparence.

Pour toutes ces raisons, pour continuer à produire une information de qualité et parce que nous tenons à conserver cette intégrité et cette liberté de ton éditoriale qui font que vous prenez aujourd’hui, nous l’espérons, plaisir à nous lire, NewZilla.NET a besoin de vous et de votre soutien.

Alors « MERCI » ! Merci à vous pour votre fidélité, et merci à vous pour votre soutien à NewZilla.NET.

A lire aussi

game-of-thrones-spoiler-game-of-spoils

Game of Thrones, une extension pour éviter les « spoilers »

Vous ne pouvez pas regarder le dernier épisode de la saison 6 de la série Game of Thrones au moment de sa première diffusion? Qu'à cela ne tienne, pour ne pas vous gâcher le plaisir, Game of Spoils, une extension disponible sur le navigateur Internet Chrome, filtre tous les spoilers que vous pourriez croiser en surfant sur le Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.