Revue de presse
Accueil / 2016 / janvier

Monthly Archives: janvier 2016

Airbnb, la suite Netflix

400 dollars, c’est ce qui vous en coûtera si vous souhaitez passer le nuit en amoureux dans cette suite new-yorkaise, toute entière dédiée au service de VOD.

 

Le 14 février approche, la Saint-Valentin est dans (presque) toutes les têtes. Et les (bonnes) idées ne sont pas toujours légion. Tom Galle, un créateur new-yorkais a eu une idée, qui pour ne pas être impérissable, n’en est pas moins, assez originale.

Il a réalisé, avec la complicité d’ART404, une société spécialisée dans “l’art Internet” (à ne pas confondre avec l’art numérique), une suite, entièrement à la gloire du groupe Internet et leader mondial de la VOD, Netflix.

go rent it it’s really cute 💘 link in bio

Une photo publiée par Tom Galle Soft (@tomgalle) le

Prix de la nuitée, disponible sur Airbnb, 400 dollars l’unité. Draps Netflix, oreillers Netflix, minibar, projecteur HD, son “surround”, shampoing et Internet sans fil…

A noter, les amoureux (dont le nombre ne doit pas excéder deux, selon les conditions générales d’utilisation établies par le loueur), n’auront toutefois pas droit à quelque “french letters” (pas de “préservatifs” donc).

La chambre est équipée de Netflix, mais aussi et même si la chose n’est pas, pour des raisons évidentes trop mise en avant, de l’Apple TV. L’idée, “c’est d’amener un peu de l’Internet dans la vie réelle”, explique Tom Galle sur l’annonce déposée sur Airbnb.

Cinéphile, il va même jusqu’à recommander à ses futurs hôtes deux films en particulier pour vivre au mieux cette expérience. “Her”, ce film de Spike Jonze où Joaquin Phoenix passe sa vie à parer à un ordinateur, dont la voix, est il est vrai, celle de Scarlett Johansson, et “500 jours ensemble” (“500 Days of Summer”, en Anglais dans le texte).

Flirter avec des GIF sur Tinder

Vous êtes sur Tinder, mais vous manquez clairement d’inspiration au moment de rédiger et d’envoyer votre premier message?

 

Pas de panique! Tinder a pensé à tout et propose désormais à ses utilisateurs de communiquer (uniquement?) en GIF.

Tinder-GIFDes GIF à choisir sur Giphy qui vient d’être intégré à l’application de dating. Les GIF sont disponibles et consultables à côté de la zone de texte où l’on rédige habituellement les messages.

Autre nouveauté notable sur Tinder, la possibilité de “liker” des messages.

L’application permet également désormais de télécharger ses photos de profil, directement à partir des photos de son smartphone et non, comme c’était le cas auparavant, en étant obligé d’aller les chercher sur son profil Facebook.

Expresso #12 / Dimanche 31 janvier 2016

Toute l’actualité du jour, en continu, sur NewZilla.NET

 

  • DATING / Flirter avec des GIF sur Tinder. Vous êtes sur Tinder, mais vous manquez clairement d’inspiration au moment de rédiger et d’envoyer votre premier message? Pas de panique! Tinder a pensé à tout et propose désormais à ses utilisateurs de communiquer (uniquement?) en GIF. Des GIF à choisir sur Giphy qui vient d’être intégré à l’application de dating. Les GIF sont disponibles et consultables à côté de la zone de texte où l’on rédige habituellement les messages. Autre nouveauté notable sur Tinder, la possibilité de “liker” des messages. L’application permet également désormais de télécharger ses photos de profil, directement à partir des photos de son smartphone et non, comme c’était le cas auparavant, en étant obligé d’aller les chercher sur son profil Facebook.

Bruno Viala, un chef étoilé au Fab Lab Ici Montreuil

MONTREUIL (France) – Le “Rest’ Ici”, dont la déco a été entièrement pensée par les artistes du Fab Lab, c’est le nouveau projet de bistro-cantine signé Bruno Viala, chef étoilé et créateur culinaire, pour le bonheur de nos papilles. Avec, pour le déjeuner, une formule “Entrée-plat-dessert” à 12 euros.

 

Une fois n’est pas coutume, parlons un peu “cuisine”! “Makis de thon à la basquaise”, “Sardines en tête à queue”, “Lingots d’huitres en eau de mer”, les utilisateurs de la tablette QOOQ, (la première tablette tactile de services et de contenus culinaires), connaissaient déjà bien Bruno Viala. S’ils habitent Montreuil et ses environs, ils peuvent depuis cette semaine venir déguster quelques uns de ses bons petits plats.

Bruno-Viala-Restici-Fab-labAprès être passé par les cuisines du palais de l’Elysée, plusieurs adresses de renom*, et avoir lancé en 2009, toujours depuis Montreuil, Executive-traiteur.com **, le chef étoilé de 37 ans, Bruno Viala ouvre un bistrot-cantine dans les murs (et plus précisément au rez-de-chaussée) du Fab Lab Ici Montreuil***. Le “Rest’Ici”, c’est le nom de ce lieu qui se veut particulièrement convivial,  a été inauguré le mardi 26 janvier. Je suis heureux. Je vais pouvoir partager ma passion derrière mes propres fourneaux”, explique le Chef dans les colonnes du quotidien Le Parisien.

Travailler avec des producteurs locaux

Objectif de ce nouveau projet: proposer une cuisine de qualité, savoureuse, et à un prix extrêmement abordable. Tarte au poireau, salade de céleri à la coriandre, boeuf bourguignon et ses pâtes “tomatées”, saumon au curry… Tous les jours Bruno Viala, qui s’appuie (autant que faire se peut) sur des producteurs montreuillois (café et jus de fruit) propose une carte de 2 entrées, 2 plats chauds et 2 desserts au choix, à tout petit prix****.

Restici-Fab-labEntrée-plat-dessert, pour 12 euros le midi, les 165 résidents d’Ici Montreuil et les salariés des entreprises voisines sont invités à venir se restaurer les papilles. La tonalité et la décoration du lieu ont été pensées par les artistes du Fab Lab. Et, au-delà de sa dimension culinaire, le “Rest’Ici” ***** a également pour vocation de permettre à ses clients de découvrir des expositions et/ou de participer à des évènements artistiques.

Au programme en ce moment et jusqu’au 13 février 2016, une exposition de la plasticienne Imogen Ohlson. Exposition qui sera suivie dès le lendemain par une présentation de la plasticienne, brodeuse et scénographe, Virginie Rochetti.

  1.  “Les Magnolias” (Le-Perreux-sur-Marne), “Au Trou Gascon” (Paris).
  2.  Une agence d’évènements culinaires.
  3. Ici Montreuil est ce qu’il est convenu d’appeler (en mauvais Français) un “maker space” de 1750 mètres carrés, une usine à créateurs, intégrant également une galerie d’art et un espace de co-working.  
  4. De 6 euros à 12 euros selon les formules.
  5. Rest’Ici, 135, bd de Chanzy. Montreuil / M° Robespierre (ligne 9)

Les Chiffres De La Semaine #4 (du 25 au 29 janvier 2016)

Chaque semaine NewZilla.NET revisite l’actualité en quelques chiffres. A la Une cette semaine : la capacité de stockage de notre cerveau, Google, Apple, Airbnb, des drones et de la cyber-sécurité.

 

  • 1 PETAOCTET. C’est-à-dire 1000 téraoctets. Ce serait, à en croire une étude du Salk Institute, la capacité de stockage totale du cerveau humain. Un résumé (détaillé) de cette étude est consultable sur le site PsyPost.org. Après, capacité de stockage ou pas, tout dépend bien entendu des informations que l’on décide de stocker. Et dans bien des cas, il ne semble pas que nous tirions véritablement partie au maximum de toutes les potentialités offerte par ce fameux pétaoctet.
  • 1 MILLIARD DE DOLLARS. C’est, selon une information de Bloomberg (issue d’un procès opposant Google à Oracle), le chèque que Google aurait accepté de signer en 2014 à Apple, pour continuer à occuper la place (très enviée) de moteur de recherche par défaut sur iOS, le système d’exploitation d’Apple. Un milliard de dollars, soit 34% des bénéfices réalisés par Google sur iPhone, iPad et iPod. Un investissement important mais aussi bien calculé.
  • 172 MILLIONS D’EUROS. C’est, dans le droit fil des 318 millions d’euros qu’Apple a récemment accepté de régler au fisc italien, le montant des arriérés d’impôts (courant depuis 2005) que Google s’apprête à régler au Royaume-Uni. A l’avenir, Google paiera des impôts au Royaume-Uni en se basant sur les recettes générées grâce à des publicitaires basés au Royaume-Uni, ce qui « reflète la taille et l’étendue de notre business britannique », a indiqué une porte-parole, citée par l’AFP.
  • 200 DOLLARS (la nuit). C’était (l’annonce vient d’être retirée) le prix à payer pour pouvoir dormir dans cet igloo fraîchement construit par un habitant de Brooklyn (New York) à l’occasion de la récente tempête de neige Jonas, et mis en location sur le site Airbnb. Un espace à vivre où il n’était pas interdit de fumer. Sans que cela soit tout de même recommandé…
  • 1 MILLIARD. C’est, selon le PD-G d’Apple Tim Cook, le nombre d’appareils Apple en circulation à ce jour. La multinationale américaine a présenté hier, mardi 26 janvier 2016, ces derniers résultats trimestriels. Des résultats records, puisqu’Apple enregistre sur cette période un bénéfice de 18,4 milliards de dollars (pour un chiffre d’affaires de 75,9 milliards de dollars). Seul point de préoccupation pour les analystes, mais il est de taille, les ventes d’iPhones (74,8 millions d’unités vendues sur ce dernier trimestre) dont les perspectives ne seraient pas aussi bonnes que prévues.
  • 283. C’est le nombre de sites Internet qui ont fait l’objet d’un blocage administratif en France, depuis le  début de l’année 2015. L’information, dévoilée par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, à l’occasion du Forum international sur la cyber-sécurité (FIC 2016) qui se tient cette semaine à Lille, concerne essentiellement des sites faisant l’apologie du terrorisme ou présentant de la pédopornographie, indique l’AFP. Le ministre de l’Intérieur a par ailleurs rappelé que la plateforme de signalement des contenus illicites en ligne Pharos avait reçu près de 188.000 contributions en 2015. Sur ces 188 000 contributions, 32.000 concernaient «des contenus de propagande ou d’apologie du terrorisme, dont une grande partie a été reçus dans les jours qui ont suivi les attentats du mois de janvier». Près de 90 procédures judiciaires visant des activités terroristes ont été initiées grâce à l’un de ces signalements.
  • 61 KILOS. C’est le record du monde établi par le Megakopter, un ensemble de 8 drones mis au point par une équipe d’ingénieurs de l’université d’Oslo (Norvège). Cet ensemble de drones a réussi à soulever ce poids pendant 37 secondes.