Accueil / 2016 / janvier (page 10)

Monthly Archives: janvier 2016

LinkedIn contre le “Classement de Shanghaï”

Le réseau social professionnel expérimente aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, un outil statistique qui pourrait bien bousculer à terme la hiérarchie des classements classiques en matière d’éducation.

 

 
“Plus que jamais, les étudiants vont à l’université pour obtenir un emploi, un bon emploi. A cette fin, ils veulent savoir quelle université leur donnera la meilleure chance d’obtenir un poste enviable. C’est là que nous pouvons aider.”

Le réseau social professionnel teste depuis un an (aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni) un outil qui promet de mettre à mal les classements traditionnels en matière d’éducation et de qualité d’enseignement, à commencer par le sacro-saint “Classement de Shanghaï” qui a longtemps fait figure de mètre-étalon dans le monde universitaire.

400 millions de membres

LinkedIn, un réseau social qui comptait, en novembre 2015, 400 millions de membres issus de 170 secteurs d’activités dans plus de 200 pays et territoires a commencé à analyser les parcours professionnel de certains de ses membres avec un objectif: calculer pour chaque établissement (et donc pour chaque université) le pourcentage d’anciens élèves ayant trouvé un travail et dans quelle entreprise. Et à la lumière de ces résultats, LinkedIn de tirer quelques conclusions en matière d’orientation scolaire.

LinkedIn“Les personnes inscrites font leur auto-promotion”, tempère Ellen Hazelkorn, professeur au Dublin Institute of Technology et spécialiste des classements, citée par Le Monde. “En conséquence, l’information est partiale et limitée, et reflète les trajectoires de carrière des personnes participant à un ensemble restreint d’universités du monde entier. Il s’agit donc d’une méthode scientifique extrêmement douteuse. Ces limites sont, certes, peu susceptibles de dissuader les gens de l’utiliser.” Cependant les avis semblent partagés…

“Le classement LinkedIn a cela de nouveau qu’il reflète la qualité des emplois obtenus avec tel ou tel diplôme, ce qui est quand même la préoccupation n° 1 des étudiants”, explique ainsi Patrick Fauconnier, journaliste indépendant, ancien directeur des classements d’écoles à “Challenges”, interrogé par L’Obs. “En France, par exemple, on peut penser que certaines écoles du numérique, de l’internet ou du design, ou les universités de Technologie, qui ont de bons taux de placement, et qui n’auraient jamais été distinguées dans les classements académiques, pourront sortir dans un bon rang chez LinkedIn.”

Vente-privee inaugure son nouvel immeuble de bureaux en face du Stade de France

SAINT-DENIS – Ce bâtiment de 9600 m2 réhabilité, et re-pensé par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, hébergeait auparavant la rédaction du quotidien communiste L’Humanité.


Tout un symbole. Vente-privee.com, le leader mondial du déstockage en ligne (1,7 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2014) inaugure ce lundi 11 janvier 2016, en présence du ministre de l’Economie Emmanuel Macron, son nouvel immeuble de bureaux d’une superficie de 9 600 m2.
Cet ensemble situé en face du Stade de France, et aujourd’hui totalement rénové, a accueilli jusqu’en 2012 la rédaction du quotidien du Parti communiste, l’Humanité.

Extérieurement, le “Vérone” – c’est son nom – à des airs de Mucem (le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, à Marseille), voire de Stade Jean Bouin (à Paris), deux créations de l’architecte Rudy Ricciotti. A en croire Jacques-Antoine Granjon, PD-G fondateur de Vente-privee, tout ceci ne doit rien au hasard et relève plutôt du “clin d’oeil”.  Mais pourquoi avoir choisi cet emplacement?

“La visibilité (de cet immeuble) est exceptionnelle. 350 000 voitures passent devant tous les jours, c’est le premier trafic d’Europe, en face du Stade de France connu dans le monde entier” (…)  “Nous avons acheté cet immeuble il y a cinq ans, nous n’en avions pas vraiment besoin au départ, mais (…) avec 350 embauches par an en moyenne depuis 5 ans, nous avions besoin de regrouper différents services pour libérer de l’espace ailleurs. vente-privee-veroneAujourd’hui environ 400 salariés y travaillent, et 600 à terme”, explique Jacques-Antoine Granjon dans un entretien accordé au quotidien Le Parisien.

Avec sa facade ornée d’une résine lumineuse, et son écran géant haute-définition, le “Vérone” ne risque pas de passer inaperçu dans le ciel de Seine-Saint-Denis, un département où Vente-privee est implanté depuis sa création en 2001. Mais au-delà de l’inauguration de ce nouveau bâtiment il semble que Jacques-Antoine Granjon ait déjà une petite idée de la suite des évènements.

Derrière Le Vérone, nous venons d’acheter un terrain sur lequel nous pourrions par exemple bâtir une salle de spectacles ou une « usine digitale ». C’est en cours de réflexion. Nous projetons un magnifique ensemble immobilier aux normes écologiques les plus innovantes derrière le grand stade. Nous sommes ancrés sur le long terme à la Plaine-Saint-Denis”, poursuit le PD-G de Vente-privee.

Polaroid, le retour du cool

Donnée pour morte il y a quelques années, la marque américaine fondée en 1937, revient aujourd’hui avec le Polaroid Snap+, un petit bijou au prix très abordable, qui reprend les deux fondamentaux de la marque: le fun et le plaisir de la photographie instantanée.

 

Après avoir lancé à la rentrée 2015 le Snap, Polaroid a présenté la semaine dernière à l’occasion du CES 2016 (le grand salon mondial de l’électronique grand public qui se tenait à Las Vegas), le Snap+ son petit cousin.

polaroidsnapComme son prédécesseur, qui ne coûtait que 99 dollars, le Snap+ dont la sortie est attendue pour la fin de l’année 2016, devrait rester très abordable et être commercialisé entre 140 et 150 dollars.

Imprimante mobile

Pour ce prix, les utilisateurs de ce petit appareil photo numérique très coloré pourront imprimer instantanément leurs clichés en mode noir et blanc, sépia, ou en couleurs, après les avoir édité et re-cadré grâce à un écran tactile de 3,5 pouces situé au dos de l’appareil.

Ici pas d’encre mais un procédé d’impression thermique sur du papier Zink. Le capteur du Snap+ est désormais de 13 Megapixel (contre 10 Megapixel sur le Snap). Le Snap+ peut également enregistrer des vidéos en “full HD” (avec une résolution de 1080p). Il accepte les cartes microSD d’une capacité pouvant aller jusqu’à 128 Go.

Mais surtout, le Snap+ peut être branché à n’importe quel smartphone ou tablette numérique et faire office, via une application Polaroid dédiée, d’imprimante mobile. Pratique donc, pour imprimer des stickers mais aussi pour donner vie instantanément à n’importe quelle photo stockée dans son smartphone…

Le Stade des Lumières de l’OL, stade “le plus connecté du Monde”

Inauguré ce samedi 9 janvier à 17h, le nouveau stade de l’Olympique lyonnais est un bijou de connectivité, rendu (en partie) possible grâce à un partenariat récemment scellé avec Microsoft.

 

455 millions d’euros de budget, 59 186 places assises, 6 700 places ce parking, 6 000 places VIP, 7 500 tonnes d’acier, 120 000 m3 de béton, les chiffres du tout nouveau Stade des Lumières (ou Grand Stade) de l’Olympique lyonnais (OL) qui doit être inauguré ce samedi 9 janvier 17h contre Troyes, sont naturellement impressionnants.

Grand-Stade-OL-Olympique-Lyionnais-Stade-des-LumièresMais pour les geeks, ce nouveau stade revêt une dimension supplémentaire. Car les concepteurs de l’enceinte revendique le titre de “stade le plus connecté du Monde”. Kezako?

Tout d’abord, si vous êtes membre de l’une des équipes de l’OL (ce qui, convenons-en, n’est pas donné à tout le monde), vous recevrez une Surface Pro et un Lumia 950.

Oui, vous l’aurez deviné, ce statut auto-proclamé de “stade-le-plus-connecté-au-Monde”, est le résultat d’un partenariat technologique entre l’OL, son président Jean-Michel Aulas (par ailleurs toujours président de l’éditeur de logiciels de gestion CEGID), et Microsoft.

25 000 connexions Wi-Fi

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour les spectateurs de ce nouveau stade la vie va changer. Grâce à une application co-développée par Microsoft et Exakis, ils pourront désormais acheter leurs billets en ligne, mais aussi et surtout, une fois dans le stade, commander des sandwichs et boissons à la buvette, payer directement sur leur mobile et être livré au plus près, sans bouger de leur place.

Le public pourra également, grâce à un réseau très dense de 500 bornes (dotées d’une capacité de 25 000 connexions Wi-Fi), installées par Orange Business, regarder sur smartphone les ralentis du match en cours, en choisissant même l’angle de prise de vue. Attention donc aux erreurs d’arbitrage…

Expresso #6 / 9 janvier 2016

Toute l’actualité du jour, en continu, sur NewZilla.NET

 

  • IN MEMORIAM / Les obsèques de ‘Lemmy’ Kilmister, le fondateur, bassiste, chanteur et parolier du groupe Motörhead seront retransmises samedi 9 janvier en direct sur YouTube. L’annonce a été faite via un message posté sur la page Facebook officielle de Motörhead. Très marqués par la disparition du chanteur, des centaines de milliers de fans devraient être au rendez-vous. Et, en guise, d’ultime hommage (et de clin d’oeil) cette publicité pour une marque de… lait, qu’il tourna il y a un peu moins d’un mois à Maunula, dans les environs d’Helsinki (Finlande).
EN - FR - DE - ES