Accueil / 2016 / avril

Monthly Archives: avril 2016

Smarttress, le matelas qui traque et dénonce les (petites et les grandes) infidélités

Ceux et celles qui auraient des doutes sur la fidélité de leur partenaire, peuvent désormais dormir sur leurs deux oreilles. Au moindre écart de conduite, ce matelas (de fabrication espagnole) les informe de toute activité inhabituelle dans le lit conjugal.

 

La chose en est encore à l’état de prototype, mais le concept aurait déjà séduit plusieurs centaines d’acheteurs potentiels. Il faut dire que le produit est des plus prometteurs.

Oubliez les caméras de surveillance, la géolocalisation, ou l’espionnage sur les réseaux sociaux, Smarttress est un matelas qui devrait ravir ceux et celles qui entretiennent quelque doute sur la fidélité de leur partenaire et par extension sur la solidité de leur couple.

24 capteurs à ultrasons

mattress-tech-fidelitySmarttress, qui devrait être commercialiser autour de 1000 dollars, embarque en effet 24 capteurs à ultrasons capables de détecter toute activité “anormale” survenant sur le lit conjugal, le “nombre d’impacts par minute”, leur fréquence et leur intensité. Toutes ces données étant transmises en  temps réel, sur l’application du (ou de la) “propriétaire” dudit matelas…

Unlockd lève 12 millions de dollars pour faire baisser votre facture de portable

Cette start-up venue d’Australie, propose aux opérateurs mobiles de placer des publicités (ou des “call-to-action”) sur le smartphone de leurs clients en échange d’une réduction de leur facture mensuelle de téléphone mobile.

 

Nous vous en parlions dès le mois de janvier 2016, si elle n’est toujours pas présente sur le marché français la start-up australienne Unlockd continue son petit bout de chemin.

Unlockd a développé un concept simple (et plutôt attractif pour tous les abonnés au téléphone mobile qui souhaitent réaliser quelques économies sur leur facture).

Starbucks, Lyft et Hulu

La start-up passe des partenariats avec des opérateurs (en Australie, aux Etats-Unis, et bientôt au Royaume-Uni et en Asie) afin qu’ils affichent de la publicité à chaque fois que leurs clients ouvrent (c’est-à-dire choisissent de déverrouiller) leur portable.

UnlockdLa consultation de ces publicités ou de ces “call-to-action” donne droit à une réduction de quelques dollars à la fin du mois sur sa facture de mobile. Aux Etats-Unis Starbucks, Lyft (le concurrent d’Uber) et Hulu, font déjà partie des annonceurs partenaires du programme.

Le concept séduit et Unlockd vient de réaliser une nouvelle levée de fonds de 12 millions de dollars pour accélérer sa croissance à l’international.

Les coordonnées de 93,4 millions d’électeurs mexicains laissées sans protection sur un serveur Amazon

Dans un pays qui comme le Mexique a connu en 2012 plus de 131 000 kidnappings (avec ou sans demande de rançon), voilà qui a de quoi inquiéter.

 

Les noms, adresses, dates de naissance, liens de parenté, et numéros nationaux d’identité de 93,4 millions d’électeurs mexicains étaient jusqu’à la fin de la semaine dernière laissés sans protection aucune, et donc à la disposition de tous, sur un serveur Amazon.

unprotected-database-exposes-details-of-93-4-million-mexican-votersUne découverte que l’on doit à Chris Vickery. Cet expert en sécurité informatique n’en est pas à ses premières révélations. Après avoir mis au jour certains dysfonctionnements chez MacKeeper (et s’être par la suite fait embaucher par l’éditeur de logiciel anti-virus), l’homme avait également révélé en décembre 2015 une autre faille de sécurité spectaculaire, exposant les coordonnées personnelles de plus de 191 millions d’électeurs américains.

Quand Uber transmet les données de 12 millions de passagers aux autorités américaines

C’était un secret de Polichinelle, qui fait désormais l’objet d’un rapport en bonne et due forme.

 

Conformément à la législation en vigueur aux Etats-Unis, le groupe Internet collabore pleinement avec les autorités américaines en leur transmettant des informations détaillées sur quelque 12 millions d’utilisateurs et de chauffeurs Uber outre-Atlantique.

Que tout ceux qui pensent encore qu’Uber n’est rien d’autre que le clone technologique d’une compagnie de taxis (disons plutôt de VTC) qui aurait réussi à l’ère d’Internet, y réfléchissent à deux fois.

Uber-App-privacyCar la donnée personnelle, nos données personnelles, sont bien évidemment au coeur de l’activité économique du groupe Internet, désormais virtuellement valorisé à plus de 60 milliards de dollars.

A un point tel qu’il arrive parfois (souvent?) aux gouvernements, de vouloir y mettre leur nez. C’était un secret de Polichinelle, c’est désormais un rapport on ne peut plus officiel. Un document, disponible ici, diffusé par Uber (en “personne”).

85% de réponses positives

Un document qui nous apprend qu’entre juillet 2015 et décembre 2015, le groupe Internet a fourni aux autorités américaines des informations sur les trajets accomplis par près de 12 millions d’utilisateurs de son service, chauffeurs compris.  

En matière d’information certain états se montrent plus curieux que d’autres. Il en va ainsi de la Californie qui sur cette période a demandé des informations sur 5 419 000 utilisateurs et 299 000 chauffeurs.

Uber indique avoir répondu positivement à 85% des demandes formulées, mais ne communique en revanche aucune informations sur les transmission de données en dehors des Etats-Unis.

Oasis, le nouveau Kindle d’Amazon

La dernière liseuse d’Amazon, disponible à partir du 27 avril 2016, est un modèle (très) haut de gamme, qui sera vendu en deux versions: au prix de 289 euros (pour le modèle de “base”) et de 349 euros pour la version 3G.

 

Bordeaux, noir et noyer. Oasis, la dernière liseuse d’Amazon, mais aussi la plus chère depuis la sortie du Kindle DX en 2010, a été lancée hier dans ces trois coloris. Elle est déjà disponible en pré-commande et sera livrée à partir du 27 avril prochain.

amazon-oasis-kindle-reader-liseuseLe Kindle Oasis, une liseuse vendue selon les versions entre 289 euros et 349 euros, est donc un modèle haut de gamme en comparaison des Kindle, Kindle Paperwhite et autre Kindle Voyage. Léger, très léger (122 grammes), le Kindle Oasis a été conçu (dixit le PD-G fondateur d’Amazon Jeff Bezos), pour que son utilisateur en oublie jusqu’à la présence et puisse se plonger complètement dans l’univers de l’auteur, et dans le livre qu’il est en train de parcourir.

8 à 9 semaines d'autonomie

amazon-oasis-kindle-reader-liseuseSi la taille de l’écran tactile et E-Ink (6 pouces), sa résolution (300 ppi), ainsi qu’une capacité de stockage de 4Go sont identiques à celles du Kindle Voyage, le Kindle Oasis se distingue en revanche par un rétro-éclairage plus affirmé (avec 60% de LED supplémentaires), par l’intégration d’un accéléromètre, par un processeur à 1 GHz, et par sa finesse (3,4 millimètres).

Autres éléments susceptibles de faire la différence avec la concurrence (à commencer par le Kobo), une autonomie beaucoup plus conséquente de 2 semaines pour la liseuse elle-même, mais surtout de 8 à 9 semaines pour qui utilisera la housse de protection de l’appareil qui intègre une batterie d’accompagnement supplémentaire.