Revue de presse
Accueil / 2016 / juillet

Monthly Archives: juillet 2016

La fin programmée du magnétoscope

Funai Electric, le dernier fabricant (japonais) de magnétoscopes fermera ses portes à la fin du mois.

 

Le VCR (pour “Video Cassette Recorder”), ce magnétoscope qui utilisait des cassettes de format VHS, vit ses derniers jours. Evidemment, à l’heure du streaming, du DVD et du Blu-ray, l’évocation même de la cassette VHS peut paraître quelque peu décalée.

C’est oublier un peu vite que ce format avait au début des années 80 (au siècle dernier) gagné la bataille de standards face au V2000 porté par Philips et au Betamax de Sony. De l’histoire ancienne, si ce n’est antique.

Il n’en reste pas moins que le magnétoscope avec tous ses travers technologiques (à commencer par des cassettes à bande magnétique qui résistent très difficilement à l’épreuve du temps) aura tout de même duré plus de 45 ans.

philipsv2000

Avant l'âge de l'accès

Si la dernière cassette Betamax a été produite en mars dernier, Funai Electric, ce fabricant japonais qui vendait encore l’an passé 750 000 unités, notamment sur le marché chinois, et qui produisait aussi pour d’autres marques plus connues comme Sanyo, arrive lui aussi au bout du chemin… Sans regret?

sony-betamax

La VHS avant “l’âge de l’accès” (théorisé par Jeremy Rifkin) que nous vivons actuellement, avait au moins le mérite de proposer une vision plus patrimoniale et moins mercantile de la culture, celle d’une culture qui n’était pas soumise au paiement d’un abonnement et qui s’accompagnait d’une transmission (peut-être illusoire au vu du peu de résistance des supports magnétiques) du savoir.

VHS

60% des 15-24 ans ont déjà téléchargé Pokémon GO

Selon un sondage SSI pour Webedia et Jeuxvideo.com, réalisé en ligne les 26 et 27 juillet auprès d’un échantillon de 1.013 répondants interrogés*, et cité par le site de l’AFJV (Agence française pour le jeu vidéo), l’engouement autour du jeu de réalité augmentée Pokémon GO (de Niantic, et non de Nintendo) se confirme…

Près d’un répondant sur quatre déclare avoir déjà téléchargé l’application sur mobile ou tablette sous Androïd (24,6%), un score qui monte à près de 60% sur les 15-24 ans (59,6%), plus de 40% chez les 25-34 ans (42,0%), et plus de 34% des Franciliens (34,5%). Curiosité (50,5%), envie de jouer avec ses amis (35,3%), plaisir du jeu sur mobile (35,1%) ou fan de Pokémon (35%) les raisons de télécharger Pokémon GO sont diverses.

Un plaisir régressif

Parmi ces utilisateurs, près de la moitié (49,7%) avait déjà téléchargé l’application avant sa disponibilité officielle sur le Google Play Store français le dimanche 24 juillet dernier. Des utilisateurs “précurseurs” particulièrement représentés chez les 25-34 ans (58,8%).

pokemon-go

Plus de la moitié des utilisateurs déclarent utiliser l’application plusieurs fois par jour (51,9%), un niveau particulièrement haut chez les utilisateurs de 15-24 ans (55,6%) et ceux résidants en Ile-de-France (58,2%). Le taux de satisfaction s’élève à 88,9% (“assez satisfait” ou “très satisfait“) chez l’ensemble des utilisateurs, à 85,3% chez les 15-24 ans, et à 94,8% chez les 25-34 ans, cible qui retrouve ainsi l’engouement qu’elle a connu dans les cours d’écoles il y a 20 ans.

*Selon la méthode des quotas sur les critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle et de région.

Amazon ouvre une boutique dédiée aux projets financés sur Kickstarter

Cet espace est une section de Launchpad, la plate-forme lancée l’an passé par Amazon pour mettre en avant l’innovation et les créations de (par nature) jeunes start-up.

 

Voilà bien une reconnaissance de taille pour le phénomène du “crowdfunding” (de financement participatif) et pour la plus célèbre de ces plates-formes, Kickstarter. Amazon (Cf. NewZilla.NET du 26 juillet 2016), dont l’intérêt économique est ici bien compris, vient d’ouvrir une boutique dédiée à la commercialisation et à la mise en valeur de produits et de projets financés avec succès sur Kickstarter.

En pratique, cette rubrique fait partie de Launchpad, la plate-forme lancée l’an passé par Amazon pour mettre en avant l’innovation et les créations de (par nature) jeunes start-up. Pour l’internaute qui fait son shopping sur Amazon l’intérêt est multiple.

Amazon Prime

Tout d’abord, il pourra découvrir et acquérir des produits innovants dont il était la plupart du temp loin de soupçonner l’existence. Ensuite, il pourra les acheter avec la garantie du service Amazon.

Enfin, certaines des start-up présentes sur la boutique sont même éligibles au programme Amazon Prime, ce qui veut dire qu’en passant commande les internautes auront la possibilité d’être livrés en 24 heures chrono.

Pour consulter les références du catalogue Amazon/Kickstarter, rendez-vous ici.

 

La Chine autorise Uber

Le gouvernement chinois a décidé d’adapter sa législation pour permettre à Uber (Cf. NewZilla.NET du 28 juin 2016) et à son concurrent local Didi Chuxing, d’évoluer en toute légalité. Mais cette mise à jour législative s’accompagnent d’un encadrement très strict de ces pratiques.

Bonne nouvelle pour le groupe Internet Uber qui a été récemment contraint de plier bagages en Hongrie (Cf. NewZilla.NET du 14 juillet 2016). Jusqu’à présent, les activités commerciales de la branche chinoise d’Uber (qui dispose sur place d’un partenariat stratégique avec le géant de l’Internet Baidu) et son concurrent local Didi Chuxing (soutenu par les groupes Internet Tencent et Alibaba), relevait de la zone grise et pouvaient être frappées à tout moment d’interdiction.

Données stockées en Chine

A partir du 1er novembre 2016 la donne va changer, mais le nouveau cadre juridique sera également très contraignant pour les chauffeurs, les véhicules et les sociétés concernés, rapporte le Los Angeles Times.

  1. Les chauffeurs, tout d’abord: ils devront justifier d’au moins trois ans de conduite, d’un casier judiciaire vierge, et (ce n’est pas le moins important) de l’absence totale de conduite en état d’ivresse.
  2. Les véhicules ensuite: ils ne pourront pas transporter plus de sept passagers à la fois, ne devront pas afficher plus de 60 000 kilomètres au compteur, être âgés de moins de 8 ans, et être équipés d’un système de GPS.
  3. Les chauffeurs et les sociétés concernées (à commencer par Uber et Didi Chuxing) devront se faire dument enregistrer auprès des autorités.

Enfin, et la chose à son importance puisque nous sommes en Chine: les données (y compris bien évidemment les données personnelles liées au déplacement des voyageurs) devront être stockées impérativement en Chine, et être conservées pour une durée minimale de deux ans.

Tumblr va partager ses revenus publicitaires avec ses utilisateurs

La mesure qui s’accompagne d’une diffusion (par défaut) de la publicité sur tous les blogs présents sur la plate-forme (propriété de Yahoo!) devrait être mise en place très prochainement.

 

Le rachat en 2013 pour 1,1 milliard de dollars de Tumblr par Yahoo! ne restera pas comme l’une des décisions stratégiques les plus clairvoyantes de Marissa Mayer à la tête du groupe Internet. Il y a quelques semaines, Yahoo! avait même fait passer 230 millions de dollars de dépréciation d’actifs liés à cette opération.

Mais, alors même qu’une partie conséquente des activités de Yahoo! vient d’être reprise par l’opérateur américain Verizon pour 4,8 milliards de dollars (Cf. NewZilla.NET du 28 juillet 2016), les équipes de Tumblr continuent bon an, mal an, d’explorer des pistes de monétisation du service.

Procédure d'inscription

Dernière idée en date, la généralisation de la diffusion de la publicité à l’ensemble des blogs présents sur Tumblr avec comme corollaire le partage des revenus générés par cette même publicité avec les gestionnaires de blogs, explique le groupe Internet sur son blog officiel.

Si la généralisation de la diffusion de la publicité par défaut est bien un fait acquis et devrait commercer dès cette semaine, il est à noter, que les blogueurs pourront toujours choisir d’en désactiver la diffusion. Et s’agissant du partage des revenus il faudra apparemment attendre un peu et les blogueurs concernés devront, pour y avoir droit, s’inscrire à un programme dédié.