En continu
Accueil / Google / Google au chevet des sites piratés

Google au chevet des sites piratés

PARTAGER CET ARTICLE
Comment réagir si votre site Internet est la cible soudaine de hackers, d’une tentative de piratage ou s’il est infecté de code malicieux (malwares) susceptibles de toucher par extension les ordinateurs de vos visiteurs?

 

Il n’est pas toujours aisé de réagir dans l’urgence. La panique étant bien loin d’être la meilleure des conseillères. Google entend aider les webmasters dont les sites ont été hacké à relativiser et à prendre posément les mesures qui s’imposent en pareil cas.

Le groupe Internet vient de mettre en ligne un tutoriel vidéo très pédagogique (mais uniquement disponible en anglais) pour identifier le mal et apporter les premiers secours. Comment évaluer l’ampleur des dégâts? S’agit-il de spams ou de malwares? Comment bien s’entourer en pareil cas, surtout quand les connaissances techniques sont limitées (ce qui est bien plus fréquent qu’on ne le croit)?

Comment mettre son site en quarantaine et bien en nettoyer le code? A chaque étape sa vidéo et son niveau de difficulté (débutant, intermédiaire ou avancé). Un guide bien pratique pour éviter de commettre bien des impairs.

A lire aussi sur NewZilla.NET

droit-oubli-google

Les internautes européens exercent leur droit à l’oubli

Depuis mai 2014, Google a reçu 654 876 demandes de suppression des résultats de recherche.

Google intègre un bloqueur de publicités à son navigateur Chrome

Comme annoncé depuis plusieurs mois, Google a mis en place jeudi 15 février un bloqueur de publicités sur son navigateur Chrome. Mais cette extension ne concerne pas tous les formats publicitaires et Google continuera à gagner des dizaines de milliards de dollars par an grâce à la publicité en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.