En continu
Accueil / Politique

Politique

«Un nouveau CNNum sera nommé début 2018»

C'est ce que déclare au Figaro, l'actuel secrétaire d'Etat chargé du Numérique Mounir Mahjoubi. Sa prise de parole était attendue alors même qu'à la suite de la démission de sa nouvelle présidente, Marie Ekeland, et d'une vingtaine de ses membres, cette jeune institution fait aujourd'hui sa crise d'adolescence. 

Lire la suite

Démission de la présidente du Conseil National du Numérique (et d’une vingtaine de ses membres)

Marie Ekeland avait été désignée par le gouvernement qui lui avait donné toute latitude de nommer les membres de cette organisation consultative. Mais le choix du rappeur Axiom et surtout de la polémiste proche des Indigènes de la République, Rokhaya Diallo a amené le gouvernement à demander à Marie Ekeland à revoir sa copie. En vain.

Lire la suite

Emmanuel Macron, candidat (du) numérique

Macron-EnMarche-Numerique

L’initiateur du mouvement En Marche! et actuel candidat à la présidence de la République a présenté la semaine de dernière ses propositions concernant le numérique. Revue de détail des principales promesses de campagne. Le numérique? Emmanuel Macron connait bien. Il en a d’ailleurs fait, avec plus ou moins de subtilité, l’une des forces vives de sa campagne présidentielle. La semaine dernière, le candidat du mouvement En Marche! a présenté ses propositions en la matière, des propositions transversales qui balayent (presque) tous les pans de la société française. CULTURE & CARTE JEUNE / Dans le cadre de la mise en place d’un Pass Culture, tous les jeunes de 18 ans pourraient librement accéder ou acheter des biens culturels, dont… de la musique enregistrée. CREATION D’UN NETFLIX EUROPEEN / Une plate-forme qui aurait pour vocation d’assurer la promotion et la diffusion du « meilleur du cinéma et des séries européennes ». Concernant le petit monde des séries, notons la création prochaine (en 2018) d’un Festival de Cannes des Séries, qui sera présidé par l’ex-ministre de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin. PAS DE PORTABLE A L’ECOLE / Le candidat entend faire appliquer, pour de vrai, une disposition déjà présente dans le Code de l’Education qui prévoit l’interdiction du téléphone mobile dans certains établissements scolaires (écoles maternelles, écoles élémentaires et collèges) LES GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple)? Des contribuables comme les autres. Le candidat Macron souhaite « rétablir une concurrence équitable avec les grands acteurs numériques pour qu’ils payent leurs impôts comme tous les autres acteurs économiques » et que les grands groupes Internet « soient soumis aux mêmes obligations, dans les pays où les œuvres sont diffusées ». S’agissant des prestations de service électronique l’ancien ministre de l’Economie souhaite également taxer le chiffre d’affaires dans le pays cible. Selon lui, « cela éliminera ainsi les montages consistant à rapatrier les profits dans des paradis fiscaux. » CREATION D’UNE BASE DE DONNEES NUMERIQUES. Quezako? « Dans le respect de la vie privée et du secret des affaires, les administrations qui délivrent des licences (par exemple pour les hôtels) devront mettre à disposition leurs données. Face aux géants étrangers, des nouvelles start-ups pourront ainsi s’adresser par exemple à tous les hôteliers pour leur offrir une alternative aux services existants », indique le candidat. … ET D’UN COMPTE CITOYEN. Ce compte en ligne devrait rassembler sur une même interface « tous les droits, notamment ceux liés à la santé, à la trajectoire professionnelle, à la formation, à la situation fiscale, aux droits civiques », et devra donc être particulièrement bien sécurisé. Par ailleurs, « d’ici 2022, 100 % des démarches administratives pourront être effectuées depuis Internet – sauf première délivrance des documents d’identité officiels ». CREATION D’UN SERVICE PUBLIC NUMERIQUE… DE LA JUSTICE. « Nous créerons un service public numérique de la justice, avec portail unique d’accès » (…) « Ils pourront se pourvoir en justice depuis leur ordinateur, transmettre une requête, des pièces, ou suivre leur dossier depuis leur smartphone ». Et « les juges bénéficieront d’outils numériques d’aide à la décision », sans autre détail. Enfin, « une procédure simple, exclusivement numérique et rapide » sera mise en place pour le règlement des litiges de la vie quotidienne, c’est-à-dire de tous les litiges civils inférieurs à 4000 euros. L’EUROPE, L’EUROPE, L’EUROPE. Dans ce domaine, Emmanuel Macron souhaite la création d’une Agence européenne pour la confiance numérique. Une structure « chargée de la régulation des grandes plateformes numériques afin d’assurer le respect d’une concurrence équitable et la protection des droits des utilisateurs ».

Lire la suite

Les services de renseignement américains s’inquiètent d’un possible piratage de l’élection présidentielle

us-elections

Selon NBC News, suite aux différentes intrusions (ou tentatives d'intrusion) informatiques au sein des serveurs du Parti démocrate (DNC) ainsi que, plus récemment, sur les bases de données électorales des Etats d'Arizona et d'Illinois, la Maison-Blanche a décidé de ré-activer le Foreign Denial and Deception Committee, une vieille structure issue de la guerre froide qui va se pencher, avec le FBI (Federal Bureau of Investigation) sur les risques de piratage informatique inhérents au scrutin présidentiel de novembre aux Etats-Unis.

Lire la suite

Des parlementaires américains contournent la censure grâce à Facebook Live et à Periscope (VIDEO)

Periscope-FacebookLive-democrats

Quelques jours après la tuerie d'Orlando, une quarantaine de parlementaires démocrates de la Chambre des représentants* au Congrès à Washington, ont fait un sit-in de protestation pour demander que soit mis au vote une loi restreignant les ventes d'armes aux Etats-Unis. Le flux vidéo de la séance ayant été coupé, les parlementaires démocrates se sont tournés vers Periscope et Facebook Live pour diffuser l'évènement en direct à des millions d'internautes et de médias médusés.

Lire la suite