En continu
Accueil / Apple / Alisher Ousmanov entre au capital d’Apple

Alisher Ousmanov entre au capital d’Apple

PARTAGER CET ARTICLE
Le milliardaire russe prend une participation de 100 millions de dollars dans le groupe informatique. Au moment ou l’action du géant américain est ballotée en bourse.

 

Acheter à la baisse et vendre à la hausse. Un précepte que l’oligarque et milliardaire russe Alisher Ousmanov applique à la lettre quand il s’agit d’investir dans une société. En mai 2009 alors même que Facebook s’interrogeait sur son avenir, Alisher Ousmanov prenait via le fonds DST (Digital Sky Technologies dont il est le premier actionnaire) 1.96% du capital du réseau social co-fondé par Mark Zuckerberg. En signant à l’époque un chèque de 200 millions de dollars sur la base d’une valorisation de la start-up à 10 milliards de dollars.

apple

Aujourd’hui, alors même que l’action Apple a perdu 40% de sa capitalisation boursière depuis septembre 2012, Alisher Ousmanov récidive en injectant une centaine de millions de dollars dans le capital du groupe informatique. Avec l’espoir de revendre d’ici quelques mois sa participation en enregistrant au passage une jolie plus-value.

Dans le cas de Facebook, le solde est d’ores et déjà positif. Car après l’introduction en bourse du réseau social DST détient désormais une participation de 5,4% du capital pour une valorisation de 4,6 milliards de dollars (pour une mise de départ de 200 millions de dollars).

Qui est Alisher Ousmanov?

Homme d’affaires russe à la réputation sulfureuse ou à tout le moins controversée pour certains, Alisher Ousmanov est, en coulisses, l’un des investisseurs clés de l’économie Internet, en Russie mais aussi et peut-être et surtout aux Etats-Unis et dans la Silicon Valley.

Son influence s’exerce par le biais du fonds d’investissement DST (Digital Sky Technologies, rebaptisé récemment Mail.ru Group et DST Global) dont Ousmanov est le premier actionnaire. Un fonds créé et dirigé par le capital-risqueur aux allures de playboy Yuri Milner. Ousmanov a été l’un des premiers milliardaires a investir massivement dans l’économie Internet, et (oh surprise) avec un flair particulièrement remarquable.

Mark Zuckerberg et Yuri Milner
Mark Zuckerberg et Yuri Milner

Aux Etats-Unis, DST investira ainsi 180 millions de dollars dans les jeux en ligne de Zynga, ou bien encore 135 millions de dollars, qui contribueront à faire monter le soufflé Groupon. On pourra également évoquer d’autres placements inspirés dans Twitter, Spotify ou Alibaba en Chine.

En Russie, Alisher Ousmanov, contrôle désormais MegaFon, le second opérateur de téléphonie mobile du pays. Il est également présent au capital de Mail.ru (le Yahoo! russe) et de Yandex, le Google russe, et détient le groupe de presse et le quotidien économique « Kommersant ».

Selon le magazine Forbes la fortune d’Alisher Ousmanov est aujourd’hui estimée à 17,6 milliards de dollars. Au Royaume-Uni comme son collègue Roman Abramovitch, Alisher Ousmanov, joue aussi les arbitres financiers en Premier League puisqu’il est à ce jour le second actionnaire du club d’Arsenal. A noter, en tant qu’oligarque, Alisher Ousmanov ne se mêle pas de politique et entretient de bonnes relations avec Vladimir Poutine. Ce qui ne saurait nuire à son parcours.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Inde-Internet-neutralite-du-net

L‘Inde consacre de manière intangible le principe de neutralité du Net

Le pays qui vient de dépasser le cap des 500 millions de personnes connectées à Internet, vient d’adopter une nouvelle réglementation qui renforce le principe de neutralité du Net, c’est-à-dire de l’égal accès de tous aux contenus diffusés et partagés sur le réseau mondial.

mark-zuckerberg-facebook-complotisme-negationnisme

Les embarrassantes déclarations de Mark Zuckerberg

Interrogé par le site d’information Recode, le co-fondateur de Facebook brandit l’argument de la protection de la liberté d’expression pour justifier la non-suppression par les équipes de Facebook ou celles de ses sous-traitants, de contenus ouvertement complotistes voire négationnistes. Malaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.