Accueil / Fnac / La Fnac se lance dans la location-vente de produits Apple

La Fnac se lance dans la location-vente de produits Apple

Pass Location est un service de leasing, qui permet au consommateur de louer pendant 2 ans (24 mois) un produit Apple (iPad Air, iPhone 5c, Macbook Air, iMac…) sans avoir à débourser une somme importante en une seule fois. Une formule très rentable pour la Fnac, beaucoup moins pour le consommateur.

 

Fnac AppleAprès Intermarché, et Free dans la téléphonie mobile, la Fnac se lance à son tour dans la location-vente (leasing) de produits électroniques. Une formule que l’ex-filiale de Kering a choisi de tester avec la gamme Apple, avant de l’étendre par la suite à d’autres marques.

Le principe est simple: avec ce nouveau service baptisé Pass Location, au lieu de payer directement en seule une fois un produit qu’il ne connait pas et qu’il n’a jamais eu l’occasion d’essayer, le consommateur s’engage à le louer sur une durée de 24 mois (2 ans). Une période au terme de laquelle il devra régler une option d’achat supplémentaire s’il souhaite conserver le produit. Le montant du loyer est fixé en fonction de la valeur dudit produit. Au bout de 24 mois, le client a trois possibilités: soit il décide de régler une option d’achat et de conserver le produit, soit il opte pour une nouvelle formule de location équivalente (sans frais) mais, la technologie évoluant, avec un nouveau produit, soit il choisit d’arrêter la location et de rendre définitivement le produit sans frais en fin de contrat.

Une option d'achat qui fait exploser la facture

De plus il est à noter que dès le 13ème mois de location le client pourra échanger son produit contre un modèle plus récent et ce sans frais supplémentaire. S’il n’est pas satisfait du produit loué, le consommateur peut toujours le rendre avant l’échéance du contrat mais il devra alors s’acquitter d’une pénalité représentant trois mois de loyer de l’appareil.

Flexibilité de la formule, accès à moindre coût – du moins le croit-il – aux technologies dernier cri, le consommateur peut dans un premier temps être séduit par une telle formule. Mais à y regarder de plus près la facture peut monter très vite. Ainsi tout d’abord, si le coût intégral d’une location d’iPad Air, d’iPhone 5C, ou de MacBook Air équivaut au final peu ou prou au prix public de vente de ces appareils, encore faut-il noter que si le client choisit de mettre un terme au contrat de location et donc de rendre son appareil, il ne lui reste rien. Alors qu’un appareil Apple trouve souvent preneur et à bon prix sur le marché de l’occasion.

Par ailleurs, s’il opte pour l’option d’achat du produit (en sus des frais de location), la différence avec le prix d’origine devient alors véritablement conséquente. Il en coûtera ainsi 549 euros de plus pour qui souhaiterait acheter au bout de deux ans un iMac Intel Quad Core i5 (3,2 GHz, 27” LED), 342 euros de plus pour un Macbook Air, ou bien encore 150 euros de plus pour un iPhone 5C. De quoi réfléchir à deux fois, avant de succomber aux sirènes marketing de la Fnac.

 

A lire aussi

Expresso NewZilla.NET #24 / Samedi 18 mars 2017

L’écho du Net en quelques historiettes, petites phrases et citations sur NewZilla.NET. Aujourd’hui au menu: Mark Zuckerberg et Priscilla Chan, Facebook, Airbnb, Mozilla Pocket, Atos, Deezer, Linux, bitcoin...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.