En continu
Accueil / Expresso / Expresso #1 / Lundi 4 janvier 2016

Expresso #1 / Lundi 4 janvier 2016

Toute l’actualité du jour, en continu, sur NewZilla.NET

 

  • PeopleA chaque nouvelle année ses bonnes résolutions et son nouveau “challenge”. Après avoir entrepris d’apprendre le Mandarin et s’être attelé à la lecture de deux livres par mois, cette année, le co-fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, vraisemblablement très marqué par la saga IronMan (et par le personnage de Tony Stark incarné à l’écran par Robert Downey Jr), Mark Zuckerberg, donc, s’est fixé pour objectif de construire un assistant personnel, toute en intelligence artificielle. Un assistant qui sera doté d’une mission, accompagner (conseiller?) et soutenir Mark Zuckerberg au quotidien, dans son travail. Une occupation qui ne consiste ni plus ni moins qu’à diriger le plus grand réseau social au monde. Un objectif ambitieux, avec à la clé quelques sessions de codes qui s’annoncent homériques!
  • Justice / Segway, le constructeur du gyropode, c’est-à-dire un véhicule électrique monoplace, du même nom, a décidé de poursuivre devant les tribunaux pour violation de brevet Hovertrax, la start-up financée via la plate-forme de crowdfunding Kickstarter, à l’origine de ce qui est aujourd’hui communément (et quelque peu abusivement) appelé “Hoverboard”. Une procédure similaire a également été intentée à l’encontre de Swagway, du fait de son nom, et de la nature du device commercialisé, une variante de l’Hoverboard, qui selon Segway contribue à entretenir dans l’esprit du public la confusion entre les deux produits.

A lire aussi

Intelligence-artificielle-cnil

La CNIL planche sur les enjeux éthiques des algorithmes et de l’intelligence artificielle

La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés publie un rapport de synthèse du débat public qu'elle a animé sur les enjeux éthiques des algorithmes et l'intelligence artificielle. Un débat public innovant d'où ressortent deux principes et six recommandations. 

harry-potter

Quand un algorithme imagine la suite d’Harry Potter

Un algorithme de prédiction de texte, développé par AI Botnik Studio, a rédigé un (court) chapitre de trois pages intitulé "Harry Potter et le portrait de ce qui ressemble à un grand tas de cendre".