En continu
Accueil / Expresso / L’Irak coupe Internet pour éviter la triche aux examens

L’Irak coupe Internet pour éviter la triche aux examens

PARTAGER CET ARTICLE

Selon DYN Research, un cabinet spécialisé dans l’étude des coupures Internet, l’accès au réseau mondial et donc au Web a été coupé trois heures durant samedi, dimanche et lundi dernier entre 5 heures et 8 heures du matin, heure locale. Explications.

C’est une “panne” similaire à celle survenue l’an dernier à la même époque. Or, pour beaucoup d’observateurs, si l’édition 2015 de cette coupure Internet avait soulevé bien des interrogations, l’édition 2016, permet semble-t-il d’avancer un début d’explication rationnelle.

Selon Doug Madory, directeur du service d’analyse de l’Internet pour le cabinet DYN Research, dans les deux cas la coupure de connexion Internet coïncide avec la date des examens de fin d’années des étudiants. Ordre aurait ainsi été donné par le ministère de la Communication irakien de fermer l’accès au Web.

Si les autorités se refusent à tout commentaire, plusieurs FAI (fournisseurs d’accès à Internet) ont posté quelques lignes d’avertissement sur Facebook, indiquant à leurs abonnés qu’à l’initiative des autorités gouvernementales, l’accès à Internet serait coupé cette semaine. Une mesure, on ne peut plus radicale…

A lire aussi sur NewZilla.NET

Une étude universitaire fait le lien entre l’utilisation du smartphone en classe et la baisse des résultats scolaires

Selon une étude menée par les universités belges de Gand et d’Anvers, il existe un lien direct entre l’utilisation du smartphone en cours et la baisse de niveau des résultats scolaires.

NewZilla.NET Week-End #6 / 26 novembre 2017

Echos du Net, levées de fonds, petites phrases, tout ce qu'il ne fallait pas manquer (ou presque) cette semaine sur NewZilla.NET. Aujourd'hui au menu : Apple, Internet, Cameroun, Niantic, Pokémon GO, Linux, Munich, Windows 10, Microsoft.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.