En continu
Accueil / NewZilla.NET / #PenelopeGate / Sur Twitter, la com’ de François Fillon “bots” en touche

#PenelopeGate / Sur Twitter, la com’ de François Fillon “bots” en touche

PARTAGER CET ARTICLE
Pour assurer la défense du candidat “Les Républicains” à l’élection présidentielle aujourd’hui empêtré dans une affaire d’emplois supposés fictifs de son épouse, les équipes de communication et les partisans de François Fillon ont lancé un hashtag (un sujet de conversation) sur le réseau social Twitter, baptisé #Stopchasseàl’homme.

 

C’était en 2012, à cette époque, en pleine bataille pour la présidence de l’UMP, une bataille politique qu’il menait alors contre un certain Jean-François Copé, François Fillon, qui dans la classe politique n’est pas le dernier des technophiles, s’emportait contre les sondages truqués diffusés par des “bots” sur Internet.

Aujourd’hui, pour défendre et tenter de sauver leur champion, les partisans de l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy viennent de lancer sur Twitter un hashtag#Stopchasseàl’homme.

Fillon-bots-Twitter

Un thème qu’ils essayent d’imposer grossièrement en “Trending topics” (les sujets dont on par le plus sur le réseau social) en utilisant des dizaines de bots (c’est-à-dire de faux comptes Twitter), repéré par @valgraff (Valentin Graff, journaliste à Libération et à France24).

Des bots diffusant tous le même message “A travers @FrancoisFillon, les tenants de l’immobilise (sic) veulent empêcher l’alternance politique#Stopchasseàl’homme”, faute de frappe à l’appui. Pathétique.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Twitter se résout (enfin) à lutter contre les bots et les spams

Le réseau social publie tout un lot de nouvelles règles destinées à endiguer l’influence par trop importante des "bots", ces programmes informatiques qui servent à gonfler artificiellement et frauduleusement la diffusion d’un message ou l’audience d’un compte.

Twitter (enfin) bénéficiaire

Le réseau social a dégagé un bénéfice net de 91 millions de dollars au quatrième trimestre 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.