En continu
Accueil / NewZilla.NET / NewZilla.NET #2 / Samedi 26 août 2017

NewZilla.NET #2 / Samedi 26 août 2017

PARTAGER CET ARTICLE
Chaque semaine NewZilla.NET vous propose une sélection des meilleurs articles (et citations) parus en ligne. Cette semaine, Jack (Alibaba) Ma, Amazon, Jonathan Franzen, Airbnb à Paris.

 

LUCIDE. Pour, Jack Ma, le fondateur du groupe Alibaba, géant de l’Internet chinois et principal concurrent d’Amazon dans le domaine du e-commerce, l’omniprésence de la technologie dans notre quotidien risque de provoquer et de produire “beaucoup plus de douleur et de souffrance que de bonheur dans les décennies à venir.” Pessimiste ou simplement réaliste? (source Bloomberg).

AMAZON. Cloud computing, logistique, e-commerce, optimisation fiscale, résultats financiers… où en est Amazon aujourd’hui, le groupe Internet fondé en 1995 par Jeff Bezos? Pour le savoir, rendez-vous sur Quartz (QZ.com) pour un focus aussi utile que nécessaire sur le géant du commerce en ligne.

VERBATIM “De nos jours, c’est la technologie qui créé le conformisme.” (Jonathan Franzen, écrivain américain, auteur de “Purity”).

COMMENT AIRBNB A DEPEUPLE LE CENTRE DE PARIS? Le site de location entre particuliers est-il en train de transformer Paris en ville-musée ? Alors que le centre de la capitale connaît une hémorragie de sa population, la plateforme communautaire est à nouveau dans le collimateur. (…) “Ghetto de riches”,“muséification” et “dépeuplement” du centre de Paris… La plateforme de locations Airbnb – 65 000 logements proposés à Paris – s’est implantée en 2008 en France. Quelles conséquences réelles pour les parisien.ne.s et comment la Mairie entend lutter contre les abus? A lire sur Telerama.fr /  A écouter sur FranceCulture.fr

A lire aussi sur NewZilla.NET

Amazon-KKK-nazi

Amazon accepte de retirer des produits d’inspiration nazie de son site Internet

Sous la pression d’un rapport publié par deux associations et de l’interpellation d’un élu démocrate au Congrès des Etat-Unis, le groupe Internet a décidé d’appliquer à la lettre son propre règlement qui encadre les conditions de mise en vente de produits sur sa plate-forme.

Airbnb-new-york-ny-lobbying

New York oblige Airbnb à communiquer les noms et adresses de ses “hôtes”

De son côté, le groupe Internet réagit en accusant la mairie de New York de corruption et en publiant une liste des membres du conseil de la mairie de New York qui auraient reçu des centaines de milliers de dollars en contributions de campagne de la part de l’industrie hôtelière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.