En continu
Accueil / NewZilla.NET / Abilify MyCite, premier médicament connecté bientôt commercialisé aux Etats-Unis

Abilify MyCite, premier médicament connecté bientôt commercialisé aux Etats-Unis

PARTAGER CET ARTICLE

 

Cet antipsychotique intègre un capteur connecté qui permet de certifier qu’il est correctement ingéré par le patient. La mise sur la marché de ce médicament vient d’être approuvée par la FDA (Food and Drug Administration), l’agence américaine du médicament.

 

Résultat d’une collaboration entre le laboratoire japonais Otsuka l’entreprise américaine Proteus Digital Health, Abilify MyCite est un antipsychotique, c’est-à-dire un médicament destiné aux personnes souffrant de troubles bipolaires et de schizophrénie…

Mais c’est également un médicament d’un genre un peu particulier puisqu’il s’agit d’un médicament connecté.

Cette pilule, dont on ignore encore le prix, vient de recevoir l’aval de la FDA (Food and Drug Administration) – l’agence américaine du médicament – et devrait être commercialisée prochainement.

Abilify-MyCite-Smart-Pill-FDA

En pratique, le principal intérêt de cet antipsychotique est de pouvoir vérifier en temps réel s’il a été correctement ingéré par le patient.

En pratique, ce médicament 2.0 intègre micro-capteur. Dès que celui-ci entre en contact avec des sucs gastriques, il envoie un signal électrique à un patch placé sur le corps, qui envoie lui-même la date et l’heure de la prise du médicament vers une application smartphone via un signal Bluetooth.

Le patient peut choisir jusqu’à cinq personnes à qui envoyer ces informations.


Vous avez aimé cette information? Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? Pour continuer à vous informer, en toute indépendance, NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.