Accueil / Amazon / Des figurines nazies vendues sur Amazon Marketplace

Des figurines nazies vendues sur Amazon Marketplace

PARTAGER CET ARTICLE
A quelques jours de Noël, la partie Marketplace du site allemand d’Amazon propose à la vente des figurines et de pièces de Lego détournés en soldats, équipements et accessoires nazis.

 

1636 signatures, c’est, selon le site Quartz (QZ.com) qui dévoile cette information, le nombre de signatures déjà réunies par un internaute allemand, Manuel Hegel, pour faire cesser la commercialisation sur la partie Marketplace (dédiée à la vente par des acteurs tiers) du site allemand d’Amazon, de figurines et de pièces de Lego détournés en soldats, équipements et accessoires nazis.

Il demande à la marque de poursuivre les vendeurs. Lego, le géant danois du jouet a pour l’heure réagi par une déclaration indiquant simplement qu’il “ n’encourage ou n’approuve ces produits d’aucune manière ”.

amazon-lego-nazi

Masques à gaz, croix de fer, aigle du Reich, éléments stylisés aux couleurs de la Wehrmarcht, l’armée du Troisième Reich.

Un tank et deux soldats, affublés de la croix de fer, propre au régime nazi, en vente sur le site Amazon allemand pour 59,90 euros… Un véhicule anti-émeute de police, affublée de l’aigle impérial du Troisième Reich, en vente sur le site Amazon allemand pour 19,90 euros… on croit rêver et pourtant on ne rêve pas.

Quant à Amazon, le groupe Internet a décidé de retirer un certain nombre des produits de sa Marketplace depuis le lancement de la pétition, précise le site QZ.com.


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

reconnaissance-faciale

85 ONG américaines demandent à Amazon, Google et Microsoft de ne pas mettre leurs technologies de reconnaissance faciale à la disposition des Etats

Ces organisations, dont l’ACLU (Union américaine pour les libertés civiles) demande à ces trois géants de l’industrie du numérique qu’ils prennent des engagements fermes et s’engagent pour la défense des droits humains et des libertés publiques

Le bouton connecté Amazon Dash déclaré illégal par la justice allemande

Selon le tribunal régional de Munich (Allemagne), Dash, le bouton connecté de commandes et d’achats de produits domestiques d’Amazon ne respecte pas les lois en vigueur sur la protection des consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.