En continu
Accueil / Amazon / Quand Amazon s’enrichit sur le dos du contribuable

Quand Amazon s’enrichit sur le dos du contribuable

PARTAGER CET ARTICLE

 

Aux Etats-Unis, alors même qu’Amazon profite de plus d’un milliard de dollars d’avantages fiscaux, certains employés du groupe Internet ont des salaires si bas qu’ils ne peuvent survivre que grâce aux bons alimentaires distribués par le gouvernement américain aux plus démunis.

 

A l’instar d’un Walmart (le géant de la distribution outre-Atlantique), l’un des secrets les mieux gardés d’Amazon est que le groupe Internet utilise indirectement l’argent public pour payer ses employés.

Selon une nouvelle étude conduite par Policy Matters Ohio, dans cette région des Etats-Unis, plus de 700 employés (sur les 6 000 personnes travaillant pour Amazon dans cet Etat américain) ne survivent aujourd’hui que grâce aux bons alimentaires (les fameux “food stamps”) que les autorités publiques distribuent aux plus démunis.

Dans ce triste classement de l’assistanat, Amazon (qui n’est pourtant que le 53ème employeur en Ohio) se classe à la 19ème place (juste derrière Walmart et Mc Donald’s) pour le nombre d’employés ayant besoin d’une aide alimentaire, note The New Republic.

amazon

Un élément à rapprocher d’une autre information: pour installer un entrepôt et un data center en Ohio, le groupe Internet a bénéficié d’au moins 123 millions de dollars d’avantages et d’incitations fiscales.

D’un côté donc, des incitations financières à créer des emplois, et de l’autre des emplois si mal payés, que les travailleurs doivent demander une aide fédérale (et donc de l’argent public) pour survivre, ce qui revient à subventionner indirectement une seconde fois les emplois créés par Amazon.

Selon un autre étude, citée par The New Republic, et menée par Good Jobs First, depuis 2000, Amazon aurait ainsi touché aux Etats-Unis 1,15 milliard de dollars d’avantages fiscaux pour s’implanter dans des régions parfois désespérément en demande d’emplois.


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Amazon-KKK-nazi

Amazon accepte de retirer des produits d’inspiration nazie de son site Internet

Sous la pression d’un rapport publié par deux associations et de l’interpellation d’un élu démocrate au Congrès des Etat-Unis, le groupe Internet a décidé d’appliquer à la lettre son propre règlement qui encadre les conditions de mise en vente de produits sur sa plate-forme.

Amazon va ouvrir 6 nouveaux magasins Amazon Go aux Etats-Unis en 2018

L’expérience lancée à Seattle semble d’ores et déjà concluante et le groupe américain entend maintenant multiplier le nombre de magasins physiques sans caisse, mais basés sur l’intelligence artificielle et le suivi du comportement du consommateur en temps réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.