Accueil / NewZilla.NET / La surprenante proposition de Julien Dray sur les GAFA

La surprenante proposition de Julien Dray sur les GAFA

PARTAGER CET ARTICLE

 

Selon le conseiller régional d’Île-de-France, Julien Dray, l’Etat devrait mettre en place une taxe spéciale sur la GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) qui permettrait de constituer une dotation universelle pour chaque Français, de 50 000 euros, à l’âge de 18 ans.

 

Voilà typiquement le genre de mesure politique dont la formulation ne coûte pas grand chose à son auteur, surtout quand il se trouve aujourd’hui, comme Julien Dray, dans l’opposition, tout occupé à remplir un mandat de conseiller régional d’Île-de-France.

Le responsable socialiste, qui s’exprimait sur l’antenne de BFM TV, a repris hier à son compte, malgré quelques variantes dans la formulation, une idée lancée par Benoît Hamon lors de la dernière campagne présidentielle: celle d’un revenu universel qui serait cette fois-ci financé par les GAFA (à savoir les groupes Internet et technologiques Google, Apple, Facebook et Amazon), dont on connaît déjà la propension à s’acquitter du maximum de taxes et d’impôts dans les pays où ils exercent leurs activités respectives.

Julien-Dray

Selon Julien Dray, que l’on découvre soudain en 2018 expert de l’économie Internet, les GAFA font “des milliards de profit” sans “aucune taxation”.

En conséquence, l’Etat devrait mettre en place “une taxe spéciale, qui permettrait de constituer une dotation universelle pour chacun d’entre nous, de 50 000 euros, à l’âge de 18 ans” (…) “On en fait ce qu’on veut, on peut même préparer sa retraite”, ajoute Julien Dray.

Une mesure qui coûterait environ 40 milliards d’euros par an et à laquelle on devine que les GAFA accepteraient de se soumettre le plus naturellement du monde…


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi

Bill-Gates-robots-tax

Bill Gates veut faire payer les robots

Dans un entretien vidéo accordé au site d'information américain Quartz (QZ.com) le co-fondateur de Microsoft, aujourd'hui milliardaire et philanthrope se prononce en faveur d'une taxation et des machines au même niveau que les salariés qu'elles remplacent.

gafa

Nommer un ambassadeur auprès des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon)

C’est l’idée à laquelle songe très sérieusement le Danemark, pour qui les géants de l’Internet sont semble-t-il aujourd’hui tout aussi important d’un point de vue économique que les Etats eux-mêmes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.