Accueil / Intelligence artificielle / Yann LeCun (Facebook) s’exprime sur l’intelligence artificielle

Yann LeCun (Facebook) s’exprime sur l’intelligence artificielle

PARTAGER CET ARTICLE

 

Le directeur du laboratoire de recherche de l’intelligence artificielle de Facebook, était de passage à Paris, ce mardi 23 janvier 2018, à l’occasion de la conférence FBConnexions à la Station F. Voici quelques morceaux choisis de son intervention. 

 

A propos de l’annonce faire par Facebook d’installer un laboratoire de recherche en France : “Il aurait été plus logique, si nous n’avions pris en compte que la question des incitations fiscales, de nous installer à Londres, mais il nous était plus facile de recruter des chercheurs en intelligence artificielle à Paris”.

“Si Facebook à décidé d’installer une équipe de recherche permanente à Paris dans le domaine de l’Intelligence Artificielle, ce n’est pas pour des raisons fiscales, mais à cause de la concentration de talents qui s’y trouve.”

yann-lecun-facebook

“Il y a 4 ans, Mark Zuckerberg m’a donné carte blanche pour créer le Facebook AI Research (FAIR). Sur Paris nous allons passer de 30 à 60 chercheurs et renforcer nos liens avec l’Inria et l’ENS.”

“Ce qui est appelé Intelligence Artificielle aujourd’hui, sera simplement appelé de l’informatique dans le futur.”

“La machine n’a pas la capacité d’apprendre de nouveaux comportements sans en faire l’expérience au préalable, contrairement aux humains et aux animaux qui, grâce à l’observation, sont capables de prévoir à l’avance.”

“Les meilleurs systèmes d’intelligence artificielle ont moins de sens commun qu’un rat.”


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Revue de Presse / Année 2019 / Semaine #3

Chaque semaine, dans une logique de partage et de diffusion d'une information de qualité, NewZilla.NET vous propose une sélection des meilleurs articles parus chez nos confrères. Bonne lecture à tous.

reconnaissance-faciale

85 ONG américaines demandent à Amazon, Google et Microsoft de ne pas mettre leurs technologies de reconnaissance faciale à la disposition des Etats

Ces organisations, dont l’ACLU (Union américaine pour les libertés civiles) demande à ces trois géants de l’industrie du numérique qu’ils prennent des engagements fermes et s’engagent pour la défense des droits humains et des libertés publiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.