En continu
Accueil / Education / Jean-Michel Blanquer confirme l’interdiction du téléphone portable à l’école dès la rentrée 2018

Jean-Michel Blanquer confirme l’interdiction du téléphone portable à l’école dès la rentrée 2018

PARTAGER CET ARTICLE

 

Le ministre de l’Education nationale était, dimanche 28 janvier, l’invité de l’émission “Questions politiques” de France Inter, Le Monde et France Info. Extraits de son intervention.

 

“Il y a de plus en plus d’études qui nous montrent que les phénomènes d’addiction aux écrans sont très problématiques pour les élèves. C’est particulièrement vrai pour les plus petits, mais cela reste vrai au collège. Vous avez aujourd’hui des collèges qui interdisent déjà le portable et qui s’en portent très bien. Dans certains établissements où “ce n’est pas le cas, là où autrefois on pouvait voir des enfants jouer au football, à chat ou à la marelle, vous ne le voyez plus, vous voyez (des enfants) rivés sur leurs téléphones portables.”

“Alors oui, nous allons interdire le téléphone portable d’une manière générale dans tous les établissements. Quand je dis cela, on me dit qu’il peut aussi y avoir un usage pédagogique du portable. C’est tout à fait vrai”, poursuit Jean-Michel Blanquer. Mais l’arbre de l’argument pédagogique ne doit pas cacher la forêt des autres usages.

Car, “à côté de cela nous avons des usages qui posent problème, comme du harcèlement sur les réseaux sociaux, comme des consultations de sites pornographiques, comme des enfants qui filment des choses qu’ils ne devraient pas filmer et qui sont ensuite diffusées. Tous ces phénomènes sont graves ; nous devons les regarder en face. C’est populaire ou ça ne l’est pas, peu importe, il faut le faire, et donc ce sera fait”, explique le ministre.

jean-michel-blanquer-portable-ecole-education-interdiction-ministre

Mais, en pratique, comment mettre en place une telle mesure? “Il y a une dimension juridique et une dimension pratique”, détaille Jean-Michel Blanquer. “A la rentrée l’interdiction sera une réalité nationale sur laquelle tous les chefs d’établissements pourront s’appuyer.”

Concrètement, cela veut dire que les élèves ne pourront pas utiliser leurs portables en classe, une disposition qui est déjà dans le Code de l’Education, “mais aussi dans la cours de récréation et dans l’établissement en général”.

“Pour appliquer cette mesure nous proposerons plusieurs solutions pratiques, indique le ministre, certaines peuvent être très simples d’autres plus élaborées comme les casiers. Mais il n’y aura surement pas une solution technique unique, ce sont les chefs d’établissement qui choisiront”, ce qui leur convient le mieux.


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.