Accueil / Amazon / Amazon aurait détruit 3,2 millions de produits invendus en France en 2018

Amazon aurait détruit 3,2 millions de produits invendus en France en 2018

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Cette estimation, établie par le syndicat CGT, sert de fil conducteur à un reportage diffusé dimanche 13 janvier 2019, sur M6, en ouverture du magazine économique Capital.

 

Amazon, le géant du commerce en ligne, et désormais l’entreprise-la-plus-chère-du-monde si l’on s’en tient à sa capitalisation boursière, Amazon donc ne s’embarrasse pas des articles invendus.

Selon un reportage (disponible ici en replay), filmé en caméra cachée dans l’un des entrepôts d’Amazon, diffusé dimanche 13 janvier 2019, sur M6, en ouverture du magazine Capital, l’entreprise aurait détruit 3,2 millions de produits invendus en France en 2018 (estimation du syndicat CGT).

Des boites de Playmobil, de Lego, ou des machines à pop-corn, tout y passe. Près de 300 000 objets neufs auraient été jetés en trois mois dans l’entrepôt de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), le plus petit des cinq entrepôts établis en France par le groupe américain – les autres étant situés à Montélimar (Drôme), à Orléans, à Amiens et à Lille.

La technique semble bien parfaitement rodée.

34 millions d'objets vendus chaque jour

Amazon, l’entreprise aux 300 millions de produits disponibles, et aux 34 millions d’objets vendus par jour a besoin d’optimiser son espace de stockage.

Amazon

Pour ce faire, le groupe impose à ses fournisseurs (souvent basés en Chine) des tarifs de stockage des articles invendus tellement élevés (26 euros/m3 au départ, 500 euros/m3 après six mois, 1 000 euros/m3 après un an) qu’il est plus facile pour eux, sans parler du coût exorbitant que constituerait le ré-acheminement des produits concernés de donner, en un simple clic, l’ordre à Amazon non de les stocker mais bel et bien de les détruire, en acceptant au passage de perdre définitivement leurs marchandises.

Des techniques commerciales impitoyables en terme de logistique. 

Une stratégie qui se marrie à merveille à une société dopée à la création de désirs permanents, à la surconsommation et au gâchis.

Toute honte capitaliste bue.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.