Accueil / Amazon / Le bouton connecté Amazon Dash déclaré illégal par la justice allemande

Le bouton connecté Amazon Dash déclaré illégal par la justice allemande

PARTAGER CET ARTICLE

 

Selon le tribunal régional de Munich (Allemagne), Dash, le bouton connecté de commandes et d’achats de produits domestiques d’Amazon ne respecte pas les lois en vigueur sur la protection des consommateurs.

 

En ces temps de RGPD, de défiance à l’égard des groupes internet et de grands débats publics sur  protection des données personnelles le jugement rendu par le tribunal régional de Munich (Allemagne) risque d’apporter encore un peu plus d’eau au moulin de ceux qui pensent que les acteurs du numériques poussent aujourd’hui le bouchon un peu trop loin en matière d’intrusion dans la vie privée des utilisateurs de leurs services.

Pour la juridiction allemande Dash, le bouton de commande et d’achat de produits domestiques d’Amazon ne respecte pas législation en vigueur sur la protection des consommateurs outre-Rhin.

Pire il tendrait à rendre le client captif de sa solution sans pour autant l’information des évolutions (nouvelles références, promotions) des produits qu’il commande.

Dash-amazon-2

En clair, le bouton Dash d’Amazon ne fournit aucune information sur le produit acheté, sur le montant des frais de port, ni même son prix à instant donné, rendant ainsi impossible toute comparaison.

Si le tarif augmente par exemple, le client n’en sera pas prévenu.

Les boutons connecté Dash sont un service réservé aux clients d’Amazon Prime, mais encore faut-il dans un premier temps acheté son bouton au prix de 5 euros.

Le bouton connecté Amazon Dash est présent sur la marché français depuis 2016 via plusieurs dizaines de marques de produits grand public dont Ariel, Handy Bag, Kleenex, Pampers, Tassimo, L’Or, et Duracell.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

rgpd-google-gdpr-cnil

La CNIL inflige une amende record de 50 millions d’euros à Google pour manque de transparence sur le RGPD

Le 21 janvier 2019, la formation restreinte de la CNIL a prononcé une sanction de 50 millions d’euros à l’encontre de Google en application du RGPD pour manque de transparence, information insatisfaisante et absence de consentement valable pour la personnalisation de la publicité.

Netflix-VPN

Netflix continue de creuser sa dette

Face à l’arrivée imminente de nouveaux concurrents sur le marché de la SVOD, Netflix n’en finit pas engranger de nouveaux abonnés et poursuit sa fuite en avant financière supposée mener le groupe internet à la rentabilité. La prise de risque est maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.