Accueil / Politique / Les ventes d’armes françaises ont progressé de 30% en un an

Les ventes d’armes françaises ont progressé de 30% en un an

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Après deux années exceptionnelles en 2015 et 2016 avec des commandes atteignant respectivement 16,9 milliards et 13,9 milliards d’euros, le chiffre d’affaires de ce secteur était tombé à 6,9 milliards d’euros en 2017. Il rebondit à 9,1 milliards d’euros sur l’année 2018, enregistrant ainsi une progression de 30%.

 

En France, le commerce de la défense et/ou de la mort se porte bien, merci! Il est même plus que florissant.

Aujourd’hui, 13 % des emplois industriels sont dans le secteur de l’armement”, rappelle la ministre des Armées, Florence Parly, en préface du rapport annuel du gouvernement au Parlement sur les exportations d’armement, un document rendu public le 4 juin dernier.

En 2018, les commandes ont progressé de 30% par rapport à l’année 2017, se fixant autour de 9,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Si la liste des armes livrées pays par pays n’est pas dévoilée, on connait tout de même celle des “meilleurs clients” de la France dans ce domaine, ainsi que celle des régions où sont acheminées ces armes.

vente-armes-Parly-Macron-Arabie-saoudite

En 2018, 50% des commandes provenaient ainsi du Moyen-Orient. Autant dire que cette région risque de demeurer pour de longues années encore au rang de l’une des principales poudrières de la planète.

Sur la décennie 2009-2018, c’est cependant l’Inde qui arrive en tête des meilleurs clients, notamment grâce aux 36 avions Rafale commandés en 2016 pour un montant de 8 milliards d’euros.

Viennent ensuite l’Arabie saoudite (11,3 milliards d’euros d’armement commandé en dix ans), le Qatar (11 milliards d’euros), l’Egypte (7,5 milliards d’euros) et le Brésil.

Des pays accusés de crimes de guerre

A l’instar de ce qui se passe aujourd’hui au Yemen, où l’on soupçonne l’Arabie saoudite d’utiliser des armes françaises pour frapper des populations civiles, les responsables d’associations n’en finisse pas de dénoncer les ambiguïtés de la politique de la France.

“Les contrats et les livraisons avec des pays accusés de crimes de guerre (Arabie saoudite) ou de répression contre leur population (Egypte) atteignent des montants très élevés”, regrette Tony Fortin, de l’Observatoire des armements, cité par Le Monde.

“Depuis 2015, les ventes de la France vers l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis s’élèvent à près de 6 milliards d’euros. (…) La France doit réagir et arrêter de se rendre complice d’une des pires crises humanitaires dans le monde et de la souffrance subie par la population yéménite depuis plus de quatre ans”, ajoute pour sa part Jon Cerezo, d’Oxfam.

Le rapport au Parlement 2018 sur les exportations d’armement de la France est disponible en téléchargement sur le site de la Documentation française.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.