Accueil / Apple / CORONAVIRUS / Apple et Google s’allient pour proposer une solution de tracking aux gouvernements

CORONAVIRUS / Apple et Google s’allient pour proposer une solution de tracking aux gouvernements

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

Avec un objectif commun permettre aux iPhone et aux smartphones fonctionnant sous Android d’échanger grâce au protocole Bluetooth (et donc sur de courtes distances) des informations sanitaires pour combattre et stopper la propagation du virus COVID-19.

 

Au moment où les experts tergiversent, au moment où les juristes s’interrogent sur le bien-fondé d’une telle solution et notamment sur les incidences qu’elle pourrait avoir sur l’exercice des libertés publiques, au moment où la France réfléchit (avec l’Allemagne et la Suisse) à la forme que pourrait prendre une application pour l’instant baptisée StopCovid…

A ce moment précis, Apple et Google semblent vouloir trancher dans le vif et prendre tout le monde de court en proposant conjointement aux gouvernements intéressés une solution technique de partage d’informations sanitaires via Bluetooth. 

Les deux groupes ont fait cette annoncé simultanément sur… Twitter par l’intermédiaire de leurs P-DG respectif, Tim Cook pour Apple, Sundar Pinchai pour Google.

Plus qu’une application, la solution envisagée par les deux géants du numérique serait un socle technologique permettant aux iPhone et aux smartphones Android (qui évoluent par définition dans des univers totalement différents) d’échanger des informations, et par voie de conséquence de venir au soutien de futures  applications développées à l’initiative des gouvernements. 

En pratique si deux personnes restent à proximité l’une de l’autre et que l’une des deux s’avère être infectée, la personne malade sera encouragée à l’indiquer dans une application gouvernementale, et à transmettre deux semaines d’historique de ses rencontres à un serveur central.

Les personnes côtoyées seront prévenues, une fois l’information remontée. Elles ne connaîtront en revanche pas le nom de la personne infectée, qui risque d’avoir transmis la maladie, résument Apple et Google. 

Apple-Google-Covid19-tracking-Bluetooth

Point important déjà soulevé plus haut dans cet article, l’impact d’une telle solution sur le respect des libertés publiques.

En la matière, Apple et Google assurent que leur solution respectera la vie privée.

Le tracking ne sera pas obligatoire et reposera sur le choix des utilisateurs.

Les smartphones créeront des identifiants uniques qui seront générés toutes les quinze minutes.

Un peu comme un numéro aléatoire de carte bancaire généré pour effectuer une transaction en ligne. Seules ces clés circuleront sur les réseaux, et non pas les noms et les prénoms des personnes concernées.

Par défaut, l’historique des personnes rencontrées restera stocké sur les téléphones, ce qui signifie qu’il n’existera pas de liste mondiale de toutes les rencontres.

Un serveur central stockera des clés de déchiffrement, permettant de reconstituer l’historique des personnes s’étant croisées.

Apple-Google-Covid19-tracking-Bluetooth

Les pouvoirs publics pourront alors leur envoyer, uniquement par le biais de l’application, un message avec les consignes de leur choix : aller voir un médecin, s’autoconfiner…

Cette brique logicielle devrait être active de manière provisoire à partir du mois de mai, avant d’être, cet été, intégrée directement dans le cœur logiciel d’iOS et d’Android, rapporte Le Monde.

Google assure dans son communiqué que la technique mise en place sera désactivée quand l’épidémie due au coronavirus prendra fin.

De son côté, le Contrôleur européen de la protection des données a réagi plutôt favorablement à cette initiative, saluant un “pas en avant”.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES