Revue de presse
Accueil / Données personnelles / Google interdit Zoom à ses collaborateurs

Google interdit Zoom à ses collaborateurs

Selon le site BuzzFeed News, le groupe Internet américain interdit désormais à ses employés d’utiliser cette solution de visioconférence, certes très pratique et très conviviale, mais plombée par de multiples failles de sécurité. 

 

« Nous avons depuis longtemps pour politique de ne pas permettre aux employés d’utiliser des applications non approuvées pour un travail qui se situe en dehors de notre réseau d’entreprise.

« Récemment, notre équipe de sécurité a informé les employés utilisant Zoom Desktop Client qu’il ne fonctionnera plus sur les ordinateurs de l’entreprise car il ne répond pas à nos normes de sécurité pour les applications utilisées par nos employés » a récemment au site spécialisé américain The Verge, Jose Castaneda, l’un des communicants de Google. 

Zoom-privacy-Google

On pouvait déjà considérer comme surprenant que Google qui dispose déjà pour les professionnels, de G Suite Meet, et pour les particuliers de Google Hangouts, de ses propres services de visioconférence tolère à ce point la présence de Zoom, dans son quotidien. 

L’interdiction (révélée par le site BuzzFeed News) faite aux “googlers” mais aussi aux prestataires externes travaillant avec le groupe Internet de recourir à Zoom intervient après après que Taïwan a demandé à ses fonctionnaires de ne plus utiliser Zoom, que les écoles de New York aient demandé à leurs enseignants de se « passer progressivement » de Zoom. Tout comme le gouvernement allemand et le Sénat des Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES