Accueil / Culture / (Mise à jour) Netflix signe avec mk2

(Mise à jour) Netflix signe avec mk2

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

Les abonnés de la plateforme de VOD pourront voir dès le vendredi 24 avril, une douzaine de films de François Truffaut suivis dans les semaines à venir de tout ou partie des catalogues de cinéastes comme Jacques Demy, Claude Chabrol, David Lynch, Charlie Chaplin, Krzysztof Kieslowski ou Xavier Dolan.

 

Après les oeuvres de Hayao Miyazaki diffusées au compte-goutte depuis le début de l’année, et dans un contexte concurrentiel de plus en plus vif (notamment marqué il y a quelques jours par l’arrivée sur le marché français de Disney+), la plateforme américaine de VOD, Netflix vient de signer un partenariat majeur avec mk2, distributeur, producteur et acteur majeur dans l’écosystème du cinéma français. 

mk2, le groupe fondé par l’ancien mao Marin Karmitz signe avec l’ogre américain Netflix.

Pour Netflix, qui a construit une grande partie de sa réputation sur la création de séries originales à succès (mais également extrêmement coûteuses), comme Narcos, La Casa de Papel, Black Mirror, House of Cards, ou bien encore Stranger Things, ce partenariat est l’occasion d’élargir très sensiblement son catalogue sur le marché français mais aussi (et peut-être avant tout) d’attirer un nouveau public. 

Netflix-MK2-Truffaut
© D.R.

Symboliquement, ce partenariat entre mk2 et Netflix est aussi le signe de l’accélération du basculement d’un marché (celui du DVD et/ou du Blu-ray) vers un autre celui du streaming. 

Par extension, cette évolution confirme également la transition, désormais bien ancrée, d’une vision patrimoniale de la culture vers ce que l’économiste Jeremy Rifkin définissait dès 2000 comme un “âge de l’accès” où la transmission du patrimoine est désormais synonyme de la détention de l’abonnement à un service (ici la VOD de Netflix) mais aussi tributaire du catalogue offert. 

Avec sur Netflix, des titres qui sont ajoutés ou retirés tous les mois. 

(Mise à jour / 24 avril 2020). “C’est un accord qui porte sur cinquante films – sur les huit cents que compte notre catalogue – qui vont être mis en ligne d’ici à la fin de l’année, à chaque fois pour une durée d’un an renouvelable avec des droits uniquement pour la France et non exclusifs”, explique dans un entretien accordé au journal Le Monde, Nathanaël Karmitz, directeur général de mk2 et fils de son cinéphile de père. “Cela n’empêchera pas ces films d’être vus ailleurs, LaCinetek ou Salto [future plate-forme de TF1 et M6] de les proposer ou Arte de les diffuser.”

Concrètement, les “heureux” abonnés de Netflix pourront dès vendredi prochain (24 avril), une douzaine de films de François Truffaut, l’un des cinéastes majeurs de la Nouvelle Vague, rapporte LeParisien.fr.

Parmi ces oeuvres, “Les 400 Coups” bien sûr, le film grâce auquel Truffaut décrocha la Palme d’Or au Festival de Cannes en 1959, mais aussi “Baisers volés”, “Domicile conjugal”, “L’amour en fuite”, “Tirez sur le pianiste”, “Jules et Jim”, “La Femme d’à côté”, “Le Dernier métro”.

Dans les semaines et les mois à venir, le catalogue de Netflix viendra s’enrichir de nouveaux titres signés Jacques Demy, Claude Chabrol, David Lynch, Charlie Chaplin, Krzysztof Kieslowski ou Xavier Dolan.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES